Théâtre de Verdure d’Aïn El Turck : Les élus partagés sur la concession

Elwatan; le Dimanche 15 Mars 2009
1

La proposition de concession du Théâtre de Verdure de Trouville, faite par le maire d’Aïn El Turck, a partagé les élus de son assemblée. Si certains d’entre eux ont opposé leur niet catégorique, d’autres ont requis que la question soit ajournée à une séance ultérieure pour être mieux approfondie.

L’argument avancé est le sort réservé à de nombreux équipements cédés en concession, mais qui n’ont jamais pu être récupérés par l’APC. C’est le cas du camping de Claire Fontaine empêtré dans un contentieux sans fin, de l’hôtel Mon Château de Paradis-plage qui tombe en ruine à cause d’un litige vieux de 15 ans, sans compter les centres de colonies de vacances ainsi que d’autres équipements.
Le cas le plus illustre est l’ancienne salle de cinéma d’Aïn El Turck. Louée il y a plus de 10 ans durant la saison estivale pour une durée de deux mois, afin d’abriter une foire économique, elle n’a pu être récupérée depuis.
Même le Théâtre de Verdure de Trouville a failli connaître une mauvaise fortune, lorsqu’il a été concédé à titre de bail locatif, quelques années auparavant pour abriter une crèche privée.

Categorie(s): oran

Auteur(s): Chakib A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..