Tindouf : Premier festival de wilaya du «Diwane»

Elwatan; le Lundi 20 Fevrier 2012
65088


La salle Bastami Redouane s’est avérée trop exigüe pour abriter cette manifestation qui,  du 14 au 18 du mois en cours, a attiré la grande foule, en majorité jeune et des deux sexes, au point où le jour de la clôture, samedi passé, elle affichait archicomble. C’est dire qu’à Tindouf, ce genre de musique a de nombreux adeptes comme l’ont constaté de nombreuses personnes. Pour les initiateurs de ce festival avec pour slogan : «la musique pour l’émancipation de la citoyenneté», le fait n’est en rien surprenant. «Le Diwane est un genre très prisé et nombreux sont ceux qui jouent du Guembri, du T’bal ou des Karkabou même s’ils ne font pas partie d’un groupe. Ce festival a été lancé pour permettre aux troupes de se faire connaître du grand public et en même temps pour revaloriser ce patrimoine», explique-t-on.

La manifestation a bénéficié de la contribution de la DJS, de l’ODEJ, de la direction de la Culture et de l’APW. En parallèle des galas, un atelier sur les instruments de musique a été animé par Salem Kabous, l’artiste-artisan qui s’est spécialisé dans la reproduction miniature et «géante» des instruments et une conférence sur le Guembri a été présentée par Abdelhamid Abdelatif. D’autres troupes d’un autre genre musical: «Hbeb El Houna», «Ben Badis», «Nouhassia», dont certaines relevant des Maisons de jeunes ainsi que la troupe de Rap «Tdf Wariors», ont participé à l’animation de ce premier festival.                       

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): Milagh Mankour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..