Tindouf : vers la suppression de la 2ème session de la 5ème

Elwatan; le Lundi 2 Decembre 2013
1


«Pour ou contre la 2ème session de l’examen de 5ème année primaire?» Une question sur laquelle la famille de l’Education du cycle primaire a été conviée, ces derniers jours, à se prononcer. A cet effet, des rencontres «consultatives», programmées par la direction de l’Education de la wilaya de Tindouf, sont en cours. Des rencontres similaires sont prévues à l’échelle nationale et dont les conclusions devraient, en principe, permettre à la tutelle de trancher. Or, il se trouve que cette 2ème session – devenue session de rattrapage – à laquelle il est fait recours, de façon systématique, depuis quelques années, n’est en fait qu’une mesure d’exception relevant du ministre.

«Certains pensent que cette 2ème session est automatique alors que les textes stipulent qu’il revient au ministre de décider de son organisation dans certains cas», explique M. Sedjam, un des inspecteurs qui supervisent ces rencontres. Enseignants, directeurs et parents d’élèves ont, chacun de son côté, donné leurs avis concernant cette session dont les résultats obtenus, chaque année, depuis 2005, sont vraiment insignifiants, pour ne pas dire catastrophiques.

Des taux de réussite qui tournaient autour des 6 à 8%, exception faite de la session 2008 avec le taux le plus élevé de 17%. Nonobstant le volet matériel et humain que nécessite l’organisation d’un tel examen. Les travaux devraient s’achever cette semaine avec la dernière circonscription et un rapport final sera transmis sous huitaine. Cependant, selon certaines déclarations, la majorité des consultés jusqu’à présent penchent pour la suppression pure et simple de cette session avec la probabilité de recourir au rachat sur la base de la «fiche de synthèse du candidat», à savoir ses résultats obtenus au cours de l’année scolaire.                              

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): Milagh Mankour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..