Tirage au sort de la Coupe du monde : Le Mondial brésilien a débuté

Elwatan; le Jeudi 5 Decembre 2013
81535


Salvador de Bahia (Brésil). De notre notre envoyé spécial
 

Arrivés hier en début d’après-midi dans la région de Salvador de Bahia, on comprend aisément le choix porté par la FIFA et le comité d’organisation local de la Coupe du monde 2014 pour abriter le tirage au sort du Mondial brésilien qui se déroulera l’été prochain (du 12 juin au 12 juillet). La ville de Costa do Sauípe, sur la Costa dos Coqueiros, lieu privilégié sur le littoral de l’Etat de Bahía, à 76 km au nord de sa capitale Salvador, qui attire d’habitude des millions de touristes par an, s’est transformée, l’espace d’un tirage au sort, en Mecque du football planétaire.

Une très belle ville, dans une magnifique et ensorceleuse région avec son climat estival et ses lieux paradisiaques, spécialement choisie par les organisateurs pour donner une bonne image du Brésil du football, loin des problèmes que connaît le pays de la samba, avec ses soucis d’insécurité et de favelas qui ternissent l’image «moderne» du Brésil.

Ville touristique par vocation, Costa do Sauípe vit au rythme du football et de l’influence record des «touristes du football» venus spécialement pour le tirage au sort, avec un rush de plus de 2000 journalistes accrédités – dont quatre représentants de la presse algérienne – et des congressistes qui ont envahi les aéroports de Rio de Janeiro et de Salvador de Bahia avant de converger, hier, à Costa do Sauípe pour cet événement planétaire qui a attiré des milliers d’étrangers aussi bien des médias, de la FIFA, des différentes confédérations et bien évidement des représentants des 32 sélections engagées dans le Mondial brésilien.   

Un monde fou et un problème de langue (portugais) qui n’a pas facilité l’installation des congressistes, qui ont mis des heures entières pour rallier la ville de Costa do Sauípe. Une Coupe qui démarre donc. Les dés sont jetés avec les quelques heures qui nous séparent du tirage au sort, malgré les pressions qui commencent à s’exercer de la part des Européens pour influer, en coulisses, sur la répartition des clubs dans chaque groupe dans le but de favoriser leur sélection aux dépens des autres.

Un tirage au sort qui sera suivi, le lendemain, de work shows où chaque représentant des 32 sélections qualifiées tiendra un stand pour des réunions de travail avec les organisateurs de la FIFA et du comité local, où il sera question de tout organiser pour le séjour des sélections (site d’hébergement et d’entraînement, transport, logistique, médias, etc.) ; l’Algérie, pour sa part, sera représentée par Zefzef, Halilhodzic, Cyril le Moine et bien évidemment Raouraoua en tant que membre du comité exécutif de la FIFA, sans oublier Walid et Saâdi, depuis dimanche dernier au Brésil, avec un représentant de Touring Voyage Algérie (TVA) pour organiser, en concertation avec l’ambassade d’Algérie, un éventuel déplacement des fans des Verts durant le Mondial.
 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Yazid Ouahib

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..