Tizi Ouzou : Les recettes fiscales en baisse

Elwatan; le Lundi 7 Janvier 2008
1

La rencontre qui a regroupé, lundi dernier, le wali et les membres de l’exécutif de wilaya, au Trésor public de la wilaya de Tizi Ouzou, avec les gestionnaires de l’établissement, s’est focalisée sur la présentation de la situation financière dans la wilaya.
En effet, le trésorier principal a, à l’occasion, passé en revue toutes les dépenses et recettes des trois dernières années. Il a relevé, à cet effet, que les recettes fiscales connaissent une baisse remarquable. La diminution des recettes fiscales en 2006, par rapport à 2005, est due à l’application de certaines exonérations fiscales et le paiement des droits constatés, explique-t-on. En effet, le nombre de dossier des indemnisations, relatifs au barrage de Taksebt, a atteint 641 dossiers, pour lesquels le Trésor a payé plus de 736 millions de dinars.
Par ailleurs, 65 décisions de justice ont été exécutées et prononcées à la faveur des particuliers dans les actions de justices les opposant aux différents services publics. L’Etat a versé plus de 101 millions de dinars dans ce cadre. Cependant, la recette enregistrée en 2005 était de plus de 754 millions de dinars, alors qu’elle est revue à la baisse à moins de 500 millions dinars en 2006. Arrêtée au 30 novembre dernier, la situation de la recette fiscale pour cette année est estimée à plus de 487 millions de dinars.
Le Fonds de réhabilitation du parc immobilier, recueilli sur les différentes taxes, est estimé à plus de 191 millions de dinars. Par ailleurs, il est à noter que les engagements financiers pour l’application des différents programmes sont en constante augmentation. A fortiori, l’on a enregistré pas moins de 27 milliards de dinars consommés en 2007, contre 14 milliards de dinars en 2006. Et pour maintenir la même cadence, le wali a exhorté les directeurs de wilaya à œuvrer dans le sens de faciliter la tâche aux entreprises, afin d’asseoir un développement durable et rattraper les retards. «La consommation d’argent pour la wilaya est de plus en plus importante. Néanmoins, il est constaté que les moyens humains ne suivent pas dans certains services. Les moyens matériels et financiers sont de plus en plus importants.» Revenant sur la délocalisation des entreprises, M. Mazouz estime que les entreprises pourraient partir ailleurs, si on ne leur offre pas de bonnes conditions de travail. La bureaucratie régnant dans la wilaya de
Tizi Ouzou est tellement grave que les entrepreneurs fuient un à un la région. Les retards de paiement, souvent «gratuits», mettent en difficulté les entreprises les plus sérieuses qui ne se soumettent pas à la loi de la rançon. En dépit des propos du wali, les maîtres d’ouvrage et les organismes qui gèrent les marchés publics continuent de mettre l’outil de réalisation sous forte pression.

Categorie(s): actu kabylie

Auteur(s): Nordine Douici

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..