Trafic de cocaïne: cinq ans de réclusion criminelle pour le chanteur Réda Sika

Elwatan; le Mardi 3 Decembre 2013
1


Le Procureur général près le tribunal criminel d'Alger avait requis  la réclusion criminelle à perpétuité contre 22 accusés dans une affaire de trafic  de drogue (cocaïne), remontant à l'année 2011, dont l'artiste chanteur Réda  Sika. Les accusés sont poursuivis pour constitution d'un groupe criminel.         

Selon l'arrêt de renvoi, les faits remontent à 2011 après que les services  de sécurité d'Alger eurent été informés de "l'existence à Alger d'un réseau  international spécialisé dans le trafic de cocaïne provenant de Bamako et d'Espagne".         

Il s'est avéré, après les informations reçues, que le réseau dirigé  par l'accusé principal dans l'affaire, F. Abdennour, avait chargé un groupe  de stewards parmi eux Réda Sika, travaillant à Air Algérie d'acheminer cette  drogue.         

Les services de sécurité sont parvenus, le 2 octobre 2011, à arrêter  l'un des stewards à l'aéroport Houari-Boumediene venant de Bamako "en possession  d'une quantité de cocaïne pure", avant d'interpeller les autres accusés dont  certains acheminaient de la drogue à partir de Bamako ou d'Espagne pour la remettre  à des personnes qui se chargeront, ensuite, soit de la commercialiser dans la  capitale ou de la revendre au détail à des toxicomanes.         

F. Abdennour, avait reconnu lors de l'instruction avoir recruté en 2008  un groupe de stewards pour lui apporter des quantités plus ou moins importantes  de cocaïne depuis Bamako et l'Espagne.         

L'artiste chanteur Réda Sika avait nié tout au long de l'instruction  judiciaire, les faits qui lui ont été reprochés, reconnaissant cependant avoir  consommé de temps en temps de la drogue sans pour autant la commercialiser   ou la transporter.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..