Un ancien moudjahid réclame un fauteuil électrique

Elwatan; le Samedi 31 Octobre 2015
1


Il était le chef du groupe de résistance à Mechtras. Le mauvais sort a fait qu’il contracte le diabète en 2010. Les complications de la maladie lui ont coûté l’amputation de ses deux jambes. «J’ai passé toute ma jeunesse dans les maquis pour combattre l’armée française et libérer mon pays. J’ai aussi combattu le terrorisme depuis le début de la décennie noire.

Le sort m’a réservé une mauvaise surprise en contractant le diabète. J’ai perdu mes deux jambes à cause de la gangrène en 2010. Pour bénéficier d’un fauteuil électrique et jouir d’un peu de liberté de mouvement, j’ai frappé à toutes les portes, en vain. Je ne demande rien d’autre qu’un fauteuil électrique pour passer le reste de mes jours sans être un fardeau pour personne», dira-t-il avec beaucoup de tristesse.

Categorie(s): tiziouzou

Auteur(s): H. Aït Idir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..