Urban Classicism : Robert Hylton à Alger

Elwatan; le Mardi 17 Mars 2009
1

La compagnie britannique de danse contemporaine Robert Hylton urban classicism (RHUC) est en Algérie à l’invitation du British Council. Deux spectacles sont prévus aujourd’hui et demain à la salle Ibn Zeydoun de Riadh El Feth, à Alger.
Menée par le chorégraphe et danseur Robert Hylton et par le musicien et DJ Billy Biznizz, la compagnie assurera également des masterclasses pour les étudiants de l’Institut supérieur des métiers des arts de la scène (IMAS, ex-INADC) et de l’Institut supérieur de musique. Les étudiants seront initiés, entre autres, à l’art du popping, qui est une danse funk basée sur la contraction et la décontraction des muscles au rythme de la musique, et à la break-dance.
Les artistes ont rencontré la presse hier, au nouveau siège du British Council, à la résidence Djenane Ali Raïs, à Ben Aknoun. «C’est la première fois que nous organisons un événement de cette importance», a précisé John Mitchell, directeur du British Council. Cet événement fait partie d’un programme régional appelé «Plate-forme de spectacles» destiné à l’Afrique du Nord et au Proche-Orient. «Ce projet vise à renforcer la compréhension interculturelle entre le Royaume-Uni et les pays de la région. Il s’agit également de renforcer les liens entre les écoles d’art dramatique», a-t-on précisé.
Robert Hylton est salué pour la vitalité qu’il apporte à «l’expression multiculturelle».
Selon Robert Hylton, l’urban classicism englobe la danse de la rue, une certaine architecture chorégraphique contemporaine et le hip-hop. «C’est une danse urbaine qui a des règles, des formes et un vocabulaire spécifique. La musique utilisée est un mélange de plusieurs styles pour atteindre un public large», a-t-il expliqué.
La RHUC a été créée en 1999. Elle est connue au Royaume-Uni grâce à plusieurs de ses spectacles comme Life in urban classicism et Physical elements. Elle a reçu le célèbre trophée Jerwood choregraphy award. La compagnie fait appel, dans ses prestations, aux arts visuels. Deux films – Fresh et Symmetry –seront diffusés lors des spectacles d’Alger. «C’est un choix artistique», a relevé Robert Hylton. Avant Alger, la compagnie a visité plusieurs pays comme l’Indonésie, l’Afrique du Sud, l’Australie, Cuba et la Libye.

Categorie(s): culture

Auteur(s): F. M.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..