Urbanisme. Le wali réactive la commission de suivi

Elwatan; le Dimanche 6 Janvier 2008
1



Beaucoup de citoyens, qui n'ont pas encore achevé leurs constructions mais qui se sont permis d'ouvrir des commerces dans des habitations, présentant un caractère agressif sur l'environnement et l'urbanisme, vont être avertis par courrier afin de s'astreindre à la loi en procédant à la reprise des travaux sous peine de voir leurs boutiques fermées. C'est en ces termes que le chef de l'exécutif, en marge de la réunion de la commission de sécurité, vient de tancer les contrevenants dans un communiqué de presse.
La même source ajoute que la commission de suivi, composée d'agents de la direction de l'Urbanisme et de la Construction, de ceux du Commerce et de l'APC, va reprendre son travail de surveillance des propriétés individuelles, trop nombreuses à éclore mais qui ne s'achèvent jamais, laissant apparaître un aspect hideux dans la ville. La décision du wali, pour salvatrice qu'elle soit, aurait pu gagner en crédibilité si les responsables concernés avaient, puisque déjà instruits, fait leur travail en dehors de la pression. Une pression qui semble s'accentuer à la veille d'une visite présidentielle dont le compte à rebours a déjà commencé.

Categorie(s): tiaret

Auteur(s): A. F.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..