USA : La justice autorise Detroit à se placer en faillite

Elwatan; le Mercredi 4 Decembre 2013
1


Grevé par 18 milliards de dette et une chute de ses recettes fiscales, l’ancien fleuron de l’industrie automobile avait requis cette protection judiciaire le 18 juillet, marquant la plus grande mise en faillite d’une municipalité américaine. Certains créanciers, notamment des fonds de retraite auxquels Motor City doit 9 milliards de dollars, s’étaient toutefois opposés à cette procédure, craignant qu’elle ne conduise à une coupe dans les retraites versées par la ville.

Après des semaines de délibérations, le juge Steven Rhodes a estimé que Detroit était en droit de se placer sous la protection du Chapitre 9, le régime des faillites réservé aux municipalités qui lui permettra notamment de suspendre le remboursement de sa dette et de la restructurer. Fait inhabituel, le juge a pris soin d’expliquer sa décision avant même d’en révéler la teneur, assurant devant une salle d’audience bondée que la faillite de Detroit était «une solution courue d’avance» et qu’elle aurait dû avoir lieu il y a plusieurs années. «La ville n’a plus les moyens nécessaires (...) pour fournir les services de base à ses citoyens», selon ses déclarations parues dans les médias locaux.

Categorie(s): international

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..