Vers l’évacuation prochaine de Fedj Errih ?

Elwatan; le Dimanche 19 Fevrier 2012
1


Dans l’attente d’un relogement «imminent» depuis trois ou quatre ans, les 1500 locataires de l’imposant bidonville de Fedj Errih, s’étalant de la région nord du quartier Emir Abdelkader (ex-Faubourg Lamy) , jusqu’aux abords de Bekira (commune de Hamma Bouziane), pourraient être relogés d’ici le mois de juin 2012. C’est du moins ce qui ressort de la dernière sortie du wali sur le site abritant les logements destinés aux habitants de ce bidonville, et dont les travaux sont en voie de finalisation.
Les pensionnaires de l’un des plus vieux et plus importants bidonvilles qui ceinturent la ville du vieux rocher, ont été, par ailleurs, destinataires de précontrats de même qu’un tirage au sort a été effectué pour l’affectation des F3 et F2 aux futurs locataires.

Si cette opération de grande envergure devait être menée à terme, autrement dit si réellement les pensionnaires de Fedj Errih devaient être relogés d’ici le début de l’été, le rigoureux hiver de cette année serait alors le dernier qu’aura eu à subir sa population.
Pour rappel, les habitants de ces galetas devaient être relogés à la fin de l’année 2007.

Une première promesse de relogement leur avait été faite, en 2007, par l’ancien wali leque Il a réitéré son engagement pour
fin 2008, ensuite pour fin 2009. Mais rien. Même constat en 2010 et en 2011, puisque l’évacuation de Fedj Errih, pourtant placé en tête des bidonvilles à raser, était encore restée un vœu pieux. L’année 2012 sera-t-elle, enfin, celle de la délivrance pour une population excédée par les promesses non tenues ?                  

Categorie(s): constantine

Auteur(s): Rachid Lourdjane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..