Violence en milieu scolaire : 61 cas enregistrés à Oran

Elwatan; le Jeudi 19 Mars 2009
1

Une soixantaine de cas de violences en milieu scolaire ont été enregistrés à travers certains établissements scolaires du moyen et secondaire de la wilaya d'Oran, a indiqué dimanche lors d'un point de presse organisé par le directeur de l'éducation nationale M. Brahimi.
Selon le responsable, ce chiffre enregistré en un seul semestre de scolarité est en hausse par rapport à l'année scolaire 2007-2008. Durant cette période, une cinquantaine de cas ont été relevés.
Pour faire face à cette situation et les effets néfastes parmi les élèves ou le personnel d'enseignement ou administratif, la direction de l'éducation, au titre d'un programme d'action à cour terme, a lancé une campagne de sensibilisation ayant pour thème «Stop à cette violence» avec le concours de plusieurs partenaires concernés comme les associations des parents d'élèves, des psychologues, des médecins et praticiens des UDS, des élèves ainsi que des représentants des services de la sûreté.

Le but de cette opération, a indiqué le directeur de l'éducation, est de dégager pour une période de trois années une stratégie éducative pour lutter contre ce phénomène en milieu scolaire ou au sein de la société. En plus de la formation des médiateurs — un premier groupe d'une trentaine d'élèves de la 1re année secondaire retenu au niveau du lycée Hamou Boutlelis — par le biais d'un projet d'initiation à la communication non violente et la gestion des conflits qui est piloté par deux cadres locaux de l'éducation nationale déjà formés dans ce domaine, il est envisagé également la mise en place de cellules d'écoute au sein des institutions scolaires.

Ces nouvelles structures dotées de personnel adéquat auront à leur charge d'organiser des dialogues, et surtout de sensibiliser les élèves aux sentiments qu'ils éprouvent lors de comportements violents ou pacifiques.
Cette batterie de mesures va s'appuyer sur un programme d'activités culturelles et sportives où les ateliers et séances d'initiations auront un rôle important à jouer pour permettre aux élèves de vivre ensemble, avec le respect de l'autre et surtout connaître les limites et les actes négatifs. L'on saura que l'effectif scolaire pour la rentrée scolaire 2008-2009 est de 289 000 élèves répartis entre 53 lycées, 136 CEM et 483 écoles primaires.

Categorie(s): epoque

Auteur(s): Tegguer Kaddour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..