Youcef Yousfi à Batna : Des gisements miniers entrent en exploitation

Elwatan; le Lundi 20 Fevrier 2012
1


Lors de son déplacement samedi à Batna, le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, s’est rendu à la commune d’Ichemoul (à 60 km au sud de Batna) où il a visité la mine de plomb. D’une capacité de 1,5 million de tonnes, celle-ci entrera en production dans quelques jours. Le gisement découvert à l’époque coloniale, a été abandonné. Une tentative de ré-exploitation à la fin des années 1970, a avorté, et ce à cause des prix très peu rentables pratiqués à l’époque sur les cours internationaux, ont expliqué des cadres de la direction de l’énergie et des mines de Batna.

Aujourd’hui, le plomb coûte environ 2000 dollars américains la tonne et la valeur de celui d’Ichemoul peut être plus élevée à cause de la présence de l’argent. D’ailleurs, une quantité estimée à 300 000 tonnes est déjà extraite et attend d’être commercialisée. Le projet devra fournir 300 emplois directs, essentiellement des mineurs et des boiseurs qui devront bénéficier dans l’immédiat d’une formation dans une mine de Sétif. Des études sont menées sur la possibilité d’exploiter d’autres gisement, notamment celui de phosphate à Dermane, sous la coupe de Ferphos.

Par ailleurs, et consécutivement au dernier point de visite du cortège ministériel, à savoir l’usine de conditionnement et de remplissage de bouteilles de butane B13, une séance de travail a eu lieu au siège de l’APW, où le wali a expressément demandé au ministre, une multitude d’actions directes. Les plus importantes ont été le raccordement de 10 communes au réseau de gaz naturel, et la réalisation d’un pipe-line multi produits entre El Khroub et Batna.

Le wali explique que pendant la grande vague de froid et de perturbations qu’a connues la wilaya, la demande en gaz a fortement augmenté; la production de l’usine est passée de 8 000 bouteilles/jour à 25 000. «On avait un grand problème d’alimentation et non de conditionnement, et le pipe d’alimentation constituera une excellente solution», a-t-il dit. Le ministre, pour sa part, a rappelé qu’un plan d’alimentation en gaz existe déjà, mais qu’une réflexion est en cours pour trouver éventuellement des moyens plus faciles. A noter que lors du premier point de visite à T’kout, il a fourni de la chaleur à 1067 foyers en ouvrant la vanne de gaz de ville pour les contrées oubliées de Chenaoura et Tigheza.

Dans cette dernière localité, il a aussi posé la première pierre pour la construction d’une cinquantaine de logements semi-locatifs. L’hôte de Batna a saisi l’occasion pour revenir d’une manière offensive sur les récentes intempéries qui ont touché la région à l’instar d’autres wilayas du pays. Il a donc invité les élus et les autorités locales à prendre des initiatives, tout en leur reprochant de ne pas avoir pris leurs dispositions et anticipés sur les évènements. «Nos grands-pères savaient anticiper alors qu’ils n’avaient pas les moyens disponibles aujourd’hui, entre les mains des maires», a –t-il dit.    
 

Categorie(s): batna

Auteur(s): Sami Methni

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..