Younès Ifticène. Sélectionneur national militaire : «Objectif atteint, une équipe est née»

Elwatan; le Jeudi 22 Octobre 2015
98799


Quel bilan faites-vous de la participation de l’équipe algérienne de football aux Jeux mondiaux militaires, organisés par la Corée du Sud ?
Le bilan est totalement positif, car nous avons gagné les 5 matches disputés, même si la tâche n’était pas facile.

Nous avons affronté des équipes difficiles à manier, comme le Qatar en début du tournoi.

Une équipe composée de joueurs professionnels et expérimentés. Après ce match, mes joueurs ont pris conscience du niveau du tournoi et de la mission qui les attendait. Ils ont redoublé d’efforts pour s’imposer ensuite contre les Etats-Unis   qui possédaient une sélection formée de bons joueurs évoluant en championnat.

En quarts de finale, contre la France, c’était un match spécial et nous avons pu l’emporter grâce au changement de dispositif procédé au cours de match. La demi-finale était aussi difficile, car il s’agissait du pays organisateur dont la sélection était composée de l’EN U23 renforcée par des internationaux qui ont disputé le Mondial 2014.

Nous avons également battu l’équipe d’Oman en finale, grâce au changement judicieux opéré dans le onze rentrant. L’incorporation de Darfalou, auteur du doublé de la victoire, a été très bénéfique.

Donc, l’objectif tracé a été atteint à 100%...

L’Algérie était détentrice du trophée, remporté en 2011. L’objectif tracé était donc de défendre notre titre, c’est-à-dire atteindre au minimum la finale. C’était d’ailleurs bien mentionné dans le contrat que j’ai signé avec les responsables du sport militaire, à leur tête le général Mokdad.

Comment jugez-vous le niveau du tournoi en général ?

Au départ, je m’attendais à un niveau moyen, mais après le début du tournoi, j’étais franchement impressionné par le niveau et la qualité du jeu développé par tous les pays participants.

C’étaient des équipes composées de joueurs évoluant dans leur championnat, à l’instar du Qatar et des Etats-Unis. Nos joueurs ont pris conscience du niveau de la compétition et redoublé d’efforts pour pouvoir s’imposer et offrir le trophée au pays.

Pensez-vous que la préparation à longueur d’année a été bénéfique pour le groupe ?

J’ai hérité d’une équipe composée de joueurs qui n’ont pas participé au dernier Mondial. Donc, il fallait beaucoup de travail pour assurer la cohésion et la stabilité.

Depuis ma prise en main de l’équipe nationale militaire, de juin 2014 jusqu’au 31 août 2015, nous avons effectué plusieurs regroupements et disputé 19 matches amicaux. Nous en avons gagné 12 et fait 4 matchs nuls. Nous avons laissé la préparation physique des joueurs à la disposition de leur club.

Je remercie au passage les clubs pour leur collaboration, car les joueurs étaient bien en jambes après la préparation d’intersaison et les matches disputés, aussi bien amicaux qu’officiels, du début du championnat. Donc ils étaient prêts pour les Jeux mondiaux. D’ailleurs, nous avons fait tourner notre effectif et les 21 sélectionnés ont tous joué.

Au-delà du trophée gagné, quels sont les avantages tirés de ce tournoi ?

Nous avons gagné une jeune équipe nationale formée de bons joueurs qui ont de l’avenir. Avec les différents stages effectués et le tournoi, les joueurs ont gagné en cohésion, en solidarité, en maturité et surtout en expérience, qui peuvent leur servir de grands atouts à l’avenir.

Un dernier mot...

Je remercie tout l’état-major de la sélection nationale, à leur tête le général Mokdad Benziane qui a été constamment présent avec nous. Il a mis tous les moyens à notre disposition. C’est un homme qui aime son pays et le sport en général.



 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Slimane Mekhaldi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..