2: e: Salon national de la photographie de Mila: Un art et une mémoire

Lesoir; le Mercredi 4 Decembre 2013
2

Les participants au 2e Salon national de la
photographie à la maison de la culture Moubarek-El-Mili de Mila ont
soutenu que la photo constitue «un art à part entière et une mémoire de
vies individuelles et collectives». Placé sous le slogan «Photo
d’aujourd’hui, mémoire de demain», le salon de deux jours réunit 40
artistes venus de 30 wilayas qui ont réussi a drainer un large public à
l’ouverture de la manifestation. «La photographie, c’est ma vie, mon
oxygène et mon gagne-pain», a affirmé Mourad Amraoui, photographe à Oum
El Bouaghi, qui a commencé à exercer ce métier en 1968. Pour Youcef
Lahreche, de Ouargla, la photographie c'est «avant tout des portraits et
des paysages naturels», à l’exemple des horizons infinis du Sahara. Un
avis que semble partager une artiste venue de Tizi Ouzou, Farida Chikhi,
qui expose des photos de la nature très suggestives à la manière
d’œuvres plastiques. Yacine Hamoudi, de Béjaïa, a utilisé, quant à lui,
son objectif pour montrer tout le potentiel esthétique que permettent
les nouvelles technologies de l’information et de la communication,
mises au service de la mise en valeur des atouts touristiques naturels
de l’Algérie. Des ateliers techniques et des visites guidées vers les
sites naturels et historiques de Mila sont prévus en marge de ce salon
ouvert en présence des autorités locales.

Categorie(s): culture

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..