À PROPOS DE L’EXPLOITATION DU GAZ DE SCHISTE: Le ministre de l’Énergie et des Mines reste évasif

Lesoir; le Mercredi 26 Decembre 2012
2

En visite de travail, hier à Tizi-Ouzou, où il devait présider la mise en service du réseau de gaz de ville, dans plusieurs localités de la wilaya notamment en sa façade maritime, le ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef Yousfi, a saisi l’opportunité pour un point de presse dédié surtout à des éclaircissements sur les brûlantes questions de l’heure concernant son département, notamment le lancinant dossier de l’exploitation du gaz de schiste qui ne finit pas de susciter des débats de plus en plus passionnés. Ainsi, moins de vingt-quatre heures après que Abdelhamid Zerguine, le P-dg de Sonatrach, eut annoncé à partir de Tiaret, l’octroi à la société française CGG Veritas du premier contrat pour le forage offshore qui sera réalisé dans les eaux territoriales algériennes entre Béjaïa et Annaba, le ministre a confié qu’aucune exploitation offshore n’a été encore accordée, ceci pour la simple raison que l’on est au stade des études géophysiques. Quant à l’exploitation des gisements aurifères, M. Yousfi a confirmé que l’Algérie se lancera bientôt à la recherche de partenaires. Pas très prolixe, le ministre de l’Energie et des Mines, à une interrogation relative à l’obsédant sujet du gaz de schiste, n’a pas affirmé de manière aussi tranchée que beaucoup l’aient sans doute voulu. Il s’est, en effet, contenté de ne pas trop s’aventurer en donnant exclusivement son avis selon lequel l’Algérie a intérêt à exploiter ses ressources naturelles, dont le gaz de schiste, d’autant plus que dans vingt ans, nos besoins seront dans une importante mesure satisfaits par des sources d’énergies renouvelables. Des propos qui ne contribuent sans doute pas à éclairer un peu plus, le débat lancé aussi bien chez nous qu’ailleurs.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..