Abrogation de l’article 87 bis et subventions: Ghazi et Benyounès rassurent

Lesoir; le Samedi 20 Decembre 2014
2

L’exécutif ne rate plus une occasion pour rassurer
sur l’impact de la dégringolade du prix du pétrole. Jeudi, c’est à
partir du Sénat que les ministres du Travail et du Commerce ont assuré
que ni l’abrogation de l’article 87 bis ni les subventions accordées aux
produits de première nécessité ne seront remis en cause.

Nawal Imès - Alger (Le Soir)
L’Algérie n’est pas en crise, a martelé Amara Benyounès depuis les
couloirs du Conseil de la nation. Il ne faut, selon lui, surtout pas
croire les écrits des journaux.
Le ministre du Commerce reconnaît que «certes, les prix du pétrole
dégringolent, mais l’Algérie a les moyens et les capacités de faire face
à cette situation».
D’ailleurs, affirme-t-il, le gouvernement n’envisage nullement de
réviser sa politique de subvention des produits de large consommation.
Interrogé au sujet de l’augmentation de la facture des importations,
Amara Benyounès a estimé que le gouvernement ne pouvait interdire
l'importation de certains produits bien qu'ils ne soient pas
nécessaires, étant donné que le respect des règles du commerce extérieur
consacre la liberté des échanges. L'Algérie, dit-il, «est sortie de la
gestion administrative du commerce, et c'est la loi du marché qui règne
actuellement».
Même discours chez son homologue du travail. Mohamed El Ghazi a assuré
que la décision de l’abrogation de l’article 87 bis, du code du travail,
relatif à la définition du salaire national minimum garanti ne sera pas
abandonnée. «Nous n’allons pas revenir sur la décision de supprimer
l’article 87 bis et l’Etat respectera ses engagements concernant cette
question», n’hésitant pas à parler d’«intox» en évoquant des
informations faisant état de la possibilité de voir le gouvernement
ajourner cette décision. Formel, le ministre du Travail assure que la
loi de finances 2015 a été adoptée et sera signée par le président de la
République avant d’être appliquée.
N. I.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): N. I.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..