ANNABA: Engouement pour les Journées du théâtre pour enfants

Lesoir; le Jeudi 27 Decembre 2012
2

Organisés par la
direction du théâtre régional Azzedine-Medjoubi de Annaba du 21 au 29
décembre, les Journées du théâtre pour enfants font l’objet d’un
engouement certain de la part des potaches. Cet engouement trouve son
explication dans la période de vacances scolaires d’hiver, mais surtout
dans le fait que les manifestations programmées sont attirantes. Et pour
cause, les organisateurs ont fait appel à une pléïade d’artistes dans
différentes domaines (théâtre, mais aussi danse, marionnettes, contes et
autres jeux pour enfants). Ainsi, plusieurs associations de théâtre,
avec spectacles de magie et marionnettes et autres conteurs, prennent
part à cette manifestation culturelle. Outre Annaba, ces troupes
d’artistes viennent de Skikda, Ouargla, Chlef, Tizi- Ouzou, Blida, Bordj
Menaïel, Aïn Beïda, El Eulma et Khenchela. Les premiers spectacles ont
emballé les enfants qui, accompagnés souvent de leurs parents, se
présentent en force avant même l’heure fixée au spectacle pour être
assurés d’avoir une place. Pour la modique somme de 30 DA, la population
juvénile a droit à un moment fort de distractions. «Rencontre avec le
conteur» est le spectacle qui a capté l’attention des enfants durant
près de trois quarts d’heure. Il est présenté par les conteurs Tayeb
Bouamar et Hocine Nadir de la wilaya de Tizi Ouzou. Ayant pour titre la
Gentille tortue, les enfants ont été subjugués par la narration des deux
conteurs qui ont su jouer sur le suspense et l’émotion des enfants pour
capter leur attention. Ces journées ont été également marquées par la
présence de deux invités d’honneur. Il s’agit du comique Krikeche et de
l’animatrice de la fameuse émission «El Hadiqa Essahira» des années
1970, Mama Nedjoua. Ils ont pris part à l'émission «Qaâdat Zman» au
grand bonheur des enfants. Les spectacles ne se tiennent pas uniquement
à l’intérieur de la salle du théâtre Azzedine- Medjoubi, mais dans
plusieurs autres espaces de la ville dont le cours de la Révolution, la
place Sidi-Achour, la place du 8-Mai-45… Trois prix seront décernés à la
fin des journées par un jury constitué entièrement d’enfants. Cette
initiative louable à plus d’un titre est à mettre à l’actif des gens du
théâtre Azzedine-Medjoubi que dirige depuis presque deux ans, la
comédienne accomplie Sonia.
A. Bouacha

Categorie(s): culture

Auteur(s): A. Bouacha

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..