BÉJAÏA/ TUÉES ACCIDENTELLEMENT PAR DES MILITAIRES À DERGUINA: Les deux victimes ont été inhumées hier dans la dignité

Lesoir; le Lundi 24 Decembre 2012
2

Les autorités militaires ont reconnu leur responsabilité dans le tragique accident ayant coûté la vie à deux jeunes personnes et blessé deux autres, dans la nuit de vendredi à samedi, à Derguina.
Les deux victimes ont été inhumées, hier, au milieu de la journée, dans leurs villages natales dans une atmosphère chargée d’émotion et de profonde tristesse, en présence d’une foule nombreuse et des autorités civiles et militaires de la wilaya. Une délégation composée des autorités civiles et militaires conduite par le wali de Béjaïa s’est rendue aux domiciles mortuaires des victimes pour présenter leurs condoléances aux familles des défunts. La même délégation s’est également déplacée à l’hôpital de Kherrata et à celui de Béjaïa où sont hospitalisés les deux blessés pour s’enquérir de leur état de santé. Les victimes, pour rappel, originaires de Souk El Tenine, Derguina et Bordj Mira, à l’est du chef-lieu de wilaya, s’apprêtaient au moment du drame à regagner leurs domiciles à bord d’un véhicule en empruntant une déviation sur la RN 9 menant vers la localité d’Aït Boudjit, a-t-on appris localement. Les occupants du véhicule n’ont pas obtempéré à l’ordre de s’arrêter des militaires en opération de ratissage au lieudit Amtik Ouzeboudj, selon nos sources. Les soldats de l’ANP, qui croyaient vraisemblablement avoir à faire à un groupe terroriste, ont ouvert le feu, tuant sur le coup deux passagers et blessant grièvement deux autres, a-t-on précisé.
A. Kersani

Categorie(s): actualités

Auteur(s): A. Kersani

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..