CHRONIQUE DE BAB-EZZOUAR: Inscriptions à... 2h du matin !

Lesoir; le Mardi 25 Decembre 2012
2

C’est toujours avec angoisse et appréhensions que je me rends à la daïra de Dar- El-Beïda, sise à Bab Ezzouar. Et ça n’a pas raté, une fois de plus. Je me présentais donc à 7h45 pour déposer mon dossier pour l’obtention de la carte grise : j’ai dû faire… grise mine ! On m’informa qu’il fallait s’inscrire sur une liste que détenait un préposé à l’enregistrement. J’ai tiré le numéro 132. Autrement dit, 131 personnes étaient avant moi et des dizaines après moi. Quelqu’un m’avait affirmé que les premiers s’étaient présentés à 2h du matin et je m’étais dit que, peut-être, à 1h45 mn, j’aurais été avant eux. J’ai donc raté le coche. De plus, les services de la daïra ne débutent qu’à 8h30. Je vous laisse imaginer l’atmosphère bouillonnante à l’ouverture des portails en dépit du système de numérotation procédé. Il fallait alors, dans ce cas, commencer à 6h du matin pour atténuer la pression, autant pour les demandeurs de cartes grises que pour les employés et le service d’ordre, et apporter un semblant de fluidité. Je me pose toujours la même question, en deux parties cette fois, pléonasme oblige :
- Pourquoi s’entête-t-on à vouloir rassembler dans cette daïra autant de communes populeuses (Bab-Ezzouar, Dar-El-Beïda, Bordj-El- Kiffan, Aïn-Taya…) ?
- N’y a-t-il pas moyen de créer des annexes dans ces communes pour alléger la charge de travail sur cette daïra ? Une heureuse surprise, tout de même : vous pouvez retirer votre carte grise 48 heures après le dépôt, alors qu’il y a quelques années, vous deviez attendre entre 6 mois à une année.
Kamel Adjou

Categorie(s): voxpopuli

Auteur(s): Kamel Adjou

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..