Conflit au sein du syndicat SNTE: «Le ministère du Travail refuse d’appliquer la loi», selon Chebbouti

Lesoir; le Jeudi 5 Decembre 2013
2

Le conflit interne qui secoue le syndicat national
des travailleurs de l’éducation (SNTE) ne trouve toujours pas de
solution.
La justice a pourtant tranché en faveur des anciens membres du Conseil
national. Ces derniers accusent le ministère du Travail de prendre
partie avec la partie adverse.
Le SNTE, Ali Chebbouti, monte au créneau. Bénéficiant d’une décision de
justice qui a tranché définitivement dans la crise interne qui secoue le
syndicat depuis 2003, Chebbouti a expliqué hier que le ministère du
Travail refuse toujours d’appliquer cette décision.
Une situation qui intrigue les membres du syndicat qui ne comprennent
pas les motivations du ministère de la Justice. «Nous avons présenté
tous les documents, attestant que nous avons eu gain de cause et que M.
Boudjennah, qui a pris les rênes du SNTE depuis 2003 a été débouté, mais
le ministère du Travail trouve qu’il ya encore des ambiguïtés», a
indiqué hier M. Chebbouti dans un point de presse. Selon ce dernier, le
ministère du Travail «plaide en faveur de Boudjennah comme s’il était
son avocat».
Chebbouti a rappelé que «Boudjennah s’est emparé du syndicat et a pris
sa présidence, alors qu’il était exclu et radié des rangs du SNTE».
Le SNTE compte convoquer son conseil national durant les vacances
scolaires et décider des actions à prendre, à l’encontre du ministère de
Travail.
S. A.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): S. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..