Développement de l’Observatoire des Filières Agricoles et Agroalimentaires : Clôture du projet jumelage UE-MADR

Lesoir; le Jeudi 18 Decembre 2014
2

La clôture du projet jumelage européen «Appui au
ministère de l’Agriculture et du Développement rural pour le
développement de l’Observatoire des filières agricoles et
agroalimentaires» est intervenue hier à l’Institut national de la
recherche agronomique d’Algérie (Inraa), à Hassen Badi, à El Harrach.
Selon le secrétaire général du ministère de l'Agriculture, Fodil
Feroukhi, qui présidait la rencontre, «ce jumelage a permis d’accélérer
le développement de l’Observatoire des filières agricoles et
agroalimentaires, projet mis en œuvre dans le cadre de la politique de
renouveau agricole et rural».
Pour rappel, ce projet de jumelage européen placé sous la houlette de
l’unité du programme d’appui à la mise en œuvre de l’Accord
d’association et doté d’un financement de l’Union européenne, s’est
déroulé de novembre 2012 à décembre 2014. «Le projet a mobilisé plus de
450 journées d’expertise apportées par la France, partenaire leader
associé à l’Italie, ainsi que l’Allemagne et la Pologne.
Il a été l’occasion d’organiser 6 séminaires de formation pour 200
agents du ministère de l’Agriculture et du Développement rural des
Chambres d’agriculture, des Offices et des Instituts techniques et 3
voyages d’études en Europe (France et Italie) auxquels ont participé 23
cadres algériens», a indiqué Fodil Ferroukhi.
Aussi, faut-il préciser, et selon toujours les explications du ministère
de l'Agriculture «l’Observatoire a pour rôle de produire des
informations sur les prix et les marchés des filières agricoles et
agroalimentaires. Il s’agit aussi de développer un outil de production
et de diffusion de l’information et de fournir une aide à la décision
des acteurs économiques, qu’ils soient publics ou privés.
L’Observatoire pourrait aussi développer des échanges avec des organes
similaires appartenant aux autres pays riverains de la Méditerranée».

Par ailleurs, le même responsable a souligné que l’Observatoire qui est
hébergé par l’Inraa «est le fruit d’un partenariat entre les services du
ministère de l’Agriculture, l’Inraa, les instituts techniques et les
offices par produit.
Des premières publications ont été réalisées sur le commerce
international, le suivi de campagne des principales productions
agricoles, les prix de marché. Des références technico-économiques des
exploitations agricoles y sont également disponibles ainsi qu’un
répertoire des Industries agro-alimentaires (IAA)».
Enfin, il est à signaler que ce jumelage a aussi permis «la mise en
place de l’organisation de l’Observatoire, du renforcement des
directions du ministère en lien avec l’observatoire, afin d’améliorer
leur système de collecte et de traitement des données et d’assurer une
bonne coordination avec l’Observatoire».
R. N.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): R. N.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..