DIGOUTAGE: Cuba

Lesoir; le Samedi 20 Decembre 2014
2

Par Arris Touffan
Obama est en passe d’entrer dans l’histoire avec son «Nous sommes tous des
Américains», lancé aux Cubains. Non pas que la phrase soit particulièrement
inspirée, ou spécialement audacieuse, mais elle matérialise ce qui paraissait
irrémédiable. Depuis la chute de Batista, les Etats-Unis ont tout essayé pour
rayer le communisme de La Havane. Tout. Tentative d’invasion, d’assassinat de
Fidel Castro, blocus… Rien pourtant n’a empêché le petit pays de grandir dans la
gueule du loup ! Et voilà qu’arrive Obama qui saisit ce boulevard qui lui donne
le fait de ne pas pouvoir rempiler pour lever le tabou des tabous : réchauffer
les relations avec Castro ! La surprise ? Oui et non ! Oui car on ne pensait pas
qu’une inimitié US vouée à l’éternité puisse un jour cesser. Non, car il fallait
bien qu’un jour ça cesse ! La surprise, elle vient des deux côtés, bien sûr. Des
Etats-Unis : oui, un pas est fait qui était impensable. De Cuba aussi ! En
acceptant ce rapprochement, Castro, Raoul de son prénom, sait qu’il a des
concessions à faire !
A. T.
arrisetouffan@yahoo.fr 

Categorie(s): chronique du jour

Auteur(s): Par Arris Touffan

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..