DIGOUTAGE: Val-de-Grâce

Lesoir; le Jeudi 18 Decembre 2014
2

Par Arris Touffan
Val-de-Grâce ? Un joli nom ! Charmant et tout et tout ! Et c’est un hôpital
qui le porte, ce joli nom ! Ça a quelque chose de bucolique, de frais, de je ne
sais quoi ! Un hôpital militaire, en plus. Et il se trouve à Paris, en France.
Cette France qui nous a si longtemps colonisés. Et qui aurait laissé, derrière
elle, à ce que l’on dit, une cinquième colonne. Elle est composée de péquenots
au pouvoir démesuré. Des petits cerveaux disséminés dans la foule. Des petites
mains qui sont le cerveau de la Main de l’étranger. On les affuble
implacablement de cette infamie, agents de Hizb França, aussitôt qu’ils sortent
des clous de taawabiths. Bien entendu, selon une mécanique rudimentaire mais
bien efficace, ce n’est pas Saâdani – ou beaucoup de ses semblables, plus
discrets ou moins visibles – qui, en achetant pour le prix du PIB d’une
république bananière, un appartement à Neuilly et en bénéficiant d’une carte de
résidence VIP, qui est Hizb França. Non, lui, c’est la glorieuse révolution
algérienne qui va se prélasser dans la gueule du loup devenu un agneau. C’est le
pauvre Kamel Daoud, qui a saisi l’occasion d’une émission à la télé française
après avoir écrit un livre brillant pour dire tout le bien qu’il pense de la
mouise dans lequel le pays s’enfonce, qui est Hizb França et qu’il faut châtier
! C’est un joli nom, Val-de-Grâce !
A. T.
arrisetouffan@yahoo.fr 

Categorie(s): chronique du jour

Auteur(s): Par Arris Touffan

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..