DISPOSTIF DE FIN D’ANNÉE: La police mise sur un déploiement dissuasif

Lesoir; le Dimanche 30 Decembre 2012
2

Comme les fêtes de fin d’année sont toujours susceptibles de dépassements, de troubles à l’ordre public ou encore de menaces sur la communauté étrangère établie en Algérie, la police a prévu pour ce 31 décembre 2012, un fort déploiement, surtout dissuasif.
Mehdi Mehenni – Alger (Le Soir) – L’ambiance de joie pousse souvent les fêtards de fin d’année à recourir à des dépassements ou troubles à l’ordre public qui peuvent se répercuter sur la sécurité des biens et des personnes. Entre excès de vitesse et dépassements dangereux, les automobilistes s’exposent et exposent les autres à moult dangers. De jeunes gens sortent des fenêtres d’autres s’installent carrément sur les toits des véhicules, sans prendre la moindre précaution. D’autres, en quittant tard dans la soirée les boîtes de nuit et agissant sous l’effet de l’alcool, peuvent être à l’origine d’accidents de la circulation ou peuvent encore être victimes d’agressions perpétrées par des personnes malveillantes. En effet, beaucoup de malfrats profitent de cette soirée de fin d’année pour s’adonner à des vols et des agressions étant donné que les gens sont généralement décontractés et loin d’être sur leurs gardes. Afin de limiter les dégâts, la police entend à travers un fort déploiement de patrouilles pédestres et motorisées dissuader tout individu ou groupe ayant consciemment ou inconsciemment des intentions dans ce sens. Contacté, Madjid Saïdi, commissaire principal à la Direction de la sécurité publique a expliqué que «la présence policière jouera beaucoup plus un rôle de prévention et de dissuasion». Par ailleurs, la communauté étrangère établie en Algérie jouira d’une sécurité particulière. Entre représentations diplomatiques et consulaires, centres culturels et lieux de culte chrétien, ainsi que les édifices névralgiques de l’Etat seront mis sous haute surveillance policière pour cette fin d’année 2012 pour parer à toute éventuelle action malveillante. D’ailleurs, selon toujours le commissaire principal Madjid Saïdi, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a instruit toutes les Sûretés de wilaya de prendre attache avec les responsables de l’ensemble des édifices sensibles et stratégiques sur leurs territoires pour leur donner les consignes qui s’imposent et assurer leur sécurité.
M. M.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): M. M.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..