FILM D’ANIMATION: Ça cartoon !

Lesoir; le Dimanche 30 Decembre 2012
2

La chorale polyphonique Nagham a animé la soirée de clôture de la première édition des Journées arabes du film d’animation qui se sont déroulées du 24 au 27 décembre 2012, à la salle Sierra Maestra, à Alger.
Au cours de cette soirée variée, Nagham, après Kassaman, l’hymne national, a interprété des classiques de la chanson algérienne, notamment du patrimoine andalou ainsi que des œuvres du patrimoine universel. Cette cérémonie de clôture a été également l’occasion de rendre des hommages à Abdelwahab Hakki, animateur d’émissions radiophoniques et télévisées pour enfants, ainsi qu’à Djillali Biskri, réalisateur et producteur de films d’animation, lauréat du Grand prix de l’Association internationale du cinéma d’animation. La soirée, sous la houlette de Souad Bouleknater (Canal Algérie), s’est prolongée par la projection de films égyptien, marocain et tunisien. Ces Journées arabes du film d’animation (cartoon, en anglais) ont vu la projection de 38 films d’Algérie, Tunisie, Maroc, Egypte, Palestine et Syrie. En parallèle, le siège de l’association Al Jahidhiya a abrité deux colloques. Le premier, animé par Djillali Biskri et le critique ciné égyptien Mostafa Al Kilani, a porté sur le thème du «héros» dans le film d’animation (dessin animé) arabe. Les deux psychologues Warda Boukassi et Amina Belehrizi se sont penchées sur la question de l’influence du dessin animé sur l’enfant. Cette manifestation organisée par le club cinéma de l’association Al Jahidhiya à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie a été aussi marquée par la tenue d’une exposition sur le cinéma d’animation, conçue en collaboration avec les éditions Z-Link.
K. B.

Categorie(s): culture

Auteur(s): K. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..