FONDATION DES ANCIENS JOUEURS DU FLN: Une nouvelle école à El-Tarf

Lesoir; le Lundi 31 Decembre 2012
2

Lors d’une conférence de presse
organisée, jeudi dernier, en marge du lancement d’une école de football
pour enfants de moins de 10 ans, par la Fondation des anciens joueurs de
l’équipe nationale de football du FLN, M. Zouba Hamid qui fait partie de
ladite Fondation, en compagnie de son président Mr Soukhane Mohamed,
indiquera «Nous avons décidé, ensemble, à savoir les anciens joueurs du
FLN, de lancer une fondation (qui existe, déjà, depuis deux années) pour
aider le football national à sortir du marasme dans lequel il se trouve.
Le football algérien manque, actuellement, de crédit et nous ne pouvons
pas rester les bras croisés et voir ce qui se déroule en simple
spectateur. Donc, cette initiative vise à la formation des formateurs et
par ricochet des jeunes et ce, avec le concours du ministère de la
Jeunesse et des Sports et le ministère de l’Intérieur et des
Collectivités locales». Il ajoutera pour étayer ses dires : «C’est une
œuvre indispensable pour remettre notre football à son meilleur niveau.
Nous cherchons à avoir des joueurs avec une qualité de jeu appréciable
et un comportement irréprochable. Jusqu’à quand ferons-nous appel aux
joueurs émigrés pour porter les couleurs du pays ? Je ne suis pas contre
le fait que les émigrés jouent en équipe nationale. Mais si on leur
donne le choix, vous saurez pour qui ils opteront. C’est évident. Les
clubs actuels n’ont pas la taille de notre pays. Je vous annonce que
nous avons mis en place, conjointement avec le ministre de Jeunesse et
des Sports, Mr Tahmi, une commission pour étudier sur tous les plans, le
dossier de la formation. Aussi, la fondation a-t-elle créé 32 écoles
dans 32 wilayas. Des écoles qui disposent d’un contenu national pour la
formation des joueurs et qui seront contrôlés périodiquement. L’enfant
passera de 5 à 6 ans dans l’école en question, puis il sera soumis à une
sélection régionale avec le concours des DTN pour arriver aux clubs
professionnels vers l’âge de 19 ans. La fondation s’occupera dans un
premier temps du volet fourniture d’équipements sportifs. Quant au volet
formateurs, il est du ressort de la DJS». Quoi qu’il en soit, cette
Fondation est un autre jalon indispensable pour permettre au football
national de retrouver ses marques et redorer son blason terni par une
politique sportive qui n’a d’yeux que pour l’équipe nationale.
Daoud Allam

Categorie(s): sports

Auteur(s): Daoud Allam

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..