Handball: 21e championnat du monde Dames (Serbie, du 6 au 22 décembre 2013): Les Européennes toujours favorites

Lesoir; le Samedi 7 Decembre 2013
2

Après que la précédente édition abritée en Amérique
ait été abritée par le Brésil, de nouveau, le continent européen reprend
l’organisation de ce championnat du monde dames. Cette fois, ce sera la
Serbie qui sera le lieu de rencontre des meilleures équipes du monde.

En effet, cette 21e édition aura lieu du 6 au 22 de ce mois et
regroupera 24 pays dont l’Algérie. Lors de la première phase, les 24
nations disputeront la compétition en étant dispatchées dans quatre
groupes de six équipes chacun.
Au tour préliminaire prévue du 6 au 13 de ce mois, 60 confrontations se
joueront dans les salles des villes de Nis, de Novi Sad, de Zrenjanin et
de Belgrade. Pour le tour principal, programmé du 15 au 20 décembre,
seules les Novi Sad et Belgrade y seront les théâtres des 24 matches.
Concernant la compétition proprement dite, caractérisée par l'absence
d'une grande nation de handball féminin mondial qu’est la Russie,
quadruple championne du monde, les regards seront focalisés sur les
parcours de certaines formations, toujours animatrices des premiers
rôles.
En exergue, il y a la Norvège, considérée comme l’éternelle favorite.
Dotés d'un riche palmarès, à savoir les deux titres olympiques (2008 à
Pékin et 2012 à Londres) et les deux sacres mondiaux (2011 au Brésil et
1999 en Norvège et Danemark), sans oublier leur cinq sacres en
championnat d'Europe (1998, 2004, 2006, 2008 et 2010), les Nordiques
remettront le trophée acquis en 2011 au Brésil.
La concurrence sera rude, surtout du côté des Françaises et des
Espagnoles. Il ne faudra pas sous estimer les Danoises et les Coréennes
du Sud. D’un autre côté, les équipes du Brésil, de la Roumanie, du
Monténégro, de la Croatie, des Pays-Bas et de l’Angola, ont des profils
bien différents et des potentialités sûres.
H. C.

Composition des groupes
Groupe A :
Monténégro, Pays-Bas, France, Corée du Sud, RD Congo, Rép. Dominicaine.
Groupe B :
Danemark, Brésil, Serbie (pays hôte), Chine, Japon, Algérie.
Groupe C :
Norvège, Pologne, Angola, Espagne, Argentine, Paraguay.
Groupe D :
Hongrie, Allemagne, Roumanie, République Tchèque, Tunisie, Australie.

Participation de l’EN Algérienne
Une troisième comme tremplin
15 ans d’absence, c’est à dire depuis l’édition de
1997 en Allemagne, l’Algérie renouera avec cette compétition mondiale
avec l’objectif de s’exprimer sans aucune pression et faire de ces
joutes, un tremplin pour un autre rendez-vous plus important que sera le
Championnat d’Afrique de janvier prochain à Alger.
Pour rappel, notre pays a déjà participé à deux éditions des
championnats du monde dames : 1978 en Tchécoslovaquie où elle a occupé
la 11e et avant dernière place et en 1997 en Allemagne (19e sur 24 pays
participants).
Lors de ce Mondial serbe, le Sept algérien a hérité du groupe (B),
domicilié à Nis, aux côtés du Brésil, de la Serbie (pays hôte), du
Danemark, du Japon et de la Chine.
Pour préparer ce rendez-vous de la Serbie, le Sept algérien a effectué
une série de stages en Algérie et deux à l'étranger, en Hongrie au mois
d'octobre et le dernier a été organisé du 24 novembre au 3 décembre à
Albir en Espagne, sous la houlette de l'entraîneur national Mourad Aït
Ouarab secondé par le manager Aimer Abdelkrim.
Le coach national estime que le plus important est de permettre aux
joueuses de disputer ces matches de Serbie avec l’intention de les
considérer comme une préparation de haut niveau avant la 21e CAN 2014.

Pour ce qui est de l’effectif retenu, il y a la majorité des éléments
ayant disputé la précédente Can 2012 au Maroc ponctuée par une quatrième
place. Ainsi, au côté des 12 joueuses évoluant en Algérie, il y aura
quatre qui évoluent à l’étranger. Parmi elles, nous retrouvons la
nouvelle Belakhdar Nadia alors que Hamiti Soraya sera absente suite à sa
légère blessure, qui l’éloignera de ce Mondial mais qui sera d’attaque
lors de la CAN-2014.
H. C.

Liste des 16 joueuses
Gardiennes de but :
Sehabi Samia, Abdelkader Souhila (GS Pétroliers), Boussoura Fatma (HBC
El-Biar).
Joueuses de champ :
Iberkanen Fatiha, Benaicha Souhila, Hasnaoui Ratiba, Ait Ahmed Amel (HBC
El-Biar), Dob Nassima, Hemissi Sihem, Izem Lamia (GS Pétroliers), Ziadi
Rekia (HHBS Saïda), Tizi Nabila (Brest, France), Bellakhdar Nadia
(Noisy-le-Grand, France),Titou Souad (Lomme Lille, France), Benzemour
Zohra (Bergerac, France), (Khelil Rima (Rija Alger).
Staff :
Mourad Aït Ouarab (entraîneur), Aimer Abdelkrim (manager).

Programme de l’Algérie (heure algérienne)
Samedi 7 décembre à 18h :
Brésil-Algérie
Dimanche 8 décembre à 18h :
Algérie-Serbie
Mardi 10 décembre à 2 h15 :
Algérie-Danemark
Mercredi 11 décembre à 18h :
Algérie-Chine
Vendredi 13 décembre à 15h 45 :
Japon-Algérie.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Japon-Algérie.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..