Il a exigé leur éradication: Le wali d’Alger veut mettre fin à la politique des bidonvilles

Lesoir; le Samedi 7 Decembre 2013
2

Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, ne veut plus voir
de nouvelles constructions de bidonvilles dans la capitale. Il a exigé
des élus de mettre en place des dispositifs de lutte contre ce
phénomène.
Salima Akkouche - Alger (Le Soir)
Le wali d’Alger est ferme. Plus question de voir à l’avenir de nouvelles
habitations de bidonvilles. Ce dernier veut mener une lutte acharnée
contre la prolifération du phénomène. Pour ce faire, il a exigé des élus
de mettre en place des dispositifs de lutte. Le wali a exhorté les
présidents de communes de mener une vraie campagne de lutte.
«Chacun doit assumer sa responsabilité, nous ne voulons plus de communes
bidonvilles, vous devez être fermes et appliquer la loi dans toute sa
rigueur pour en finir avec ce fléau», a-t-il lancé à l’encontre des
élus.
Abdelkader Zoukh, qui était, jeudi dernier, en visite d’inspection dans
la capitale, a assuré par ailleurs, que le programme de logements
inscrit pour la capitale répondait à tous les besoins. Il s’agit de 70
000 logements en cours de construction, 10 000 unités en phase de
lancement de travaux et 20 000 logements seront bientôt distribués.
Un programme, rassure Zoukh, qui permettra de couvrir toutes les
demandes exprimées.
Le wali, qui a souligné que les moyens pour réaliser ce programme
existent, appelle les demandeurs à être patients et promet de reloger
tous les concernés.
Par ailleurs, le premier responsable de la wilaya d’Alger a effectué une
visite d’inspection dans les services d’état-civil des communes de Sidi
M'hamed, d’El Mouradia, d’El Madania et d’Alger-Centre. Il s’agit, selon
Zoukh, de vérifier sur le terrain le degré d’application des
instructions des autorités, en ce qui concerne l’amélioration du service
public et l’accueil, la facilitation des procédures administratives pour
le citoyen.
Le wali d’Alger a, par ailleurs, écouté les préoccupations des élus.
Celles-ci tournaient essentiellement autour du problème de logement. Une
préoccupation que le wali a promis de prendre en charge, une fois les
assiettes foncières dégagées.
S. A.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): S. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..