Il était l’un de ses plus proches collaborateurs au sein de la compagnie nationale: Bouterfa installe Guitouni dans ses fonctions de P-dg de Sonelgaz

Lesoir; le Vendredi 6 Decembre 2013
2

Le nouveau P-dg de Sonelgaz Mustapha Guitouni, qui a
fait carrière au sein des filiales de distribution du mastodonte
national, prend la direction de la compagnie dans un contexte difficile
à cause de l’amenuisement des recettes d’exportation des hydrocarbures
et l’impossibilité de continuer à soutenir son modèle économique basé
sur les subventions publiques.
Lyas Hallas - Alger (Le Soir) - Le nouveau P-dg de Sonelgaz,
Mustapha Guitouni, a été installé dans ses nouvelles fonctions hier par
son prédécesseur promu ministre de l’Energie, Noureddine Bouterfa.
Ingénieur d’Etat spécialisé dans les techniques de distribution, de
transport et production de l’électricité, Guitouni est un pur produit de
Sonelgaz qu’il a rejoint en 1970. Il a fait carrière dans son métier de
distribution de l’électricité et du gaz et gravi les échelons jusqu’à
devenir directeur de la distribution au sein de la holding où il
coordonnait les travaux des quatre sociétés de distribution (SDA, SDE,
SDO et SDC). Il a été, en effet, directeur régional de distribution de
l’électricité et du gaz de Saïda, Mascara, Oran et Béchar, puis
directeur des réseaux de distribution de la capitale de 2000 à 2006
avant d’être nommé P-dg de la société de distribution de l’électricité
et du gaz d’Alger (SDA). Une fonction qu’il occupera jusqu’à fin 2008
date à partir de laquelle il est désigné coordinateur de l’activité de
distribution.
«C’est une lourde responsabilité qui m’incombe, mais je saurai me
montrer digne de la confiance placée en moi. Je ne ménagerai aucun
effort pour relever les défis à venir», a-t-il déclaré hier lors de la
cérémonie de son installation dans ses nouvelles fonctions de P-dg de
Sonelgaz. La cérémonie marquée par la présence des membres du Conseil
d’administration de Sonelgaz, de hauts responsables du ministère de
l’Energie, du P-dg de Sonatrach, des cadres dirigeants des sociétés du
Groupe Sonelgaz et des présidents des fédérations des travailleurs de
l’électricité et du gaz et des hydrocarbures, a vu Noureddine Bouterfa
vanter le mérite de son ancien collaborateur tout en l’assurant de son
appui : «Les défis auxquels le nouveau P-dg de Sonelgaz sera confronté
sont grands et il faut le souffle d’un manager émérite pour en venir au
bout. Je suis certain que M. Guitouni sera à la hauteur de la mission
qui lui est confiée».
Guitouni s’est en tout cas engagé solennellement à poursuivre l’action
de son prédécesseur Bouterfa. Ce dernier, faut-il le rappeler, n’a pas
cessé de batailler pour l’augmentation des tarifs, nécessaires à ses
yeux au rééquilibrage des finances de l’entreprise qui trouve des
difficultés à amortir ses investissements à cause des prix appliqués et
qui sont largement en dessous du coût de revient. Et l’amenuisement des
recettes des exportations du pétrole et, par conséquent, les ressources
pour la subvention du prix de l’électricité est pour beaucoup dans ce
casting à la tête du secteur de l’énergie. Le profil du nouveau ministre
comme celui du P-dg de Sonelgaz qui compte parmi ses proches
collaborateurs et l’un des cadres les plus sensibles à la situation
financière de la compagnie de par les fonctions qu’il a eu à occuper,
répondent justement au besoin du gouvernement qui entend augmenter les
prix de l’énergie du fait de la dégringolade des prix du pétrole et
l’incapacité des finances publiques de soutenir les subventions tous
azimuts.
L. H.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): L. H.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..