La Fifa annonce les indemnités des participants à la 20e phase finale: La FAF touchera pas moins de 10 millions de dollars

Lesoir; le Samedi 7 Decembre 2013
2

Le total des versements aux participants à la Coupe
du monde 2014 seront augmentées de 37% par rapport à l’édition
précédente en Afrique du Sud en 2010. C’est ce qu’a révélé jeudi dernier
la Fifa, à l’issue de la réunion de sa commission des finances à Costa
do Sauípe (Bahia).
Ainsi, le total des versements destinés aux participants à la Coupe du
monde 2014 s’élève à 576 millions de dollars contre 420 millions de
dollars attribués aux 32 qualifiés en 2010.
Les participants à la 20e phase finale du Mondial se partageront une
dotation totale de 358 millions dollars. Le lauréat touchera 35 millions
de dollars, le vice-champion recevra pour sa part 25 millions de
dollars, l’équipe classée troisième encaissera, quant à elle 22 millions
de dollars et celle positionnée au pied du podium engrangera un pactole
de 20 millions de dollars tandis que les quart-de-finalistes empocheront
14 millions de dollars.
De leur côté, les sélections éliminées en huitièmes de finale toucheront
9 millions de dollars et enfin, celles qui ne franchiront pas la phase
de groupes (1er tour) recevront 8 millions de dollars. Et ce n’est pas
tout.
La Fifa prévoit pour chacune des trente-deux équipes une dotation de
l’ordre de 1.5 million de dollars pour couvrir les frais de leur
préparation, tandis que 70 millions de dollars seront versés via les
associations membres aux clubs dont les joueurs sont retenus parmi les
sélections qualifiées, à titre de contribution pour leur participation à
l’événement.
En outre, 100 millions de dollars seront alloués au programme de
protection des clubs pour la Coupe du monde. Lancé en 2012, ce programme
de protection des clubs s’applique au niveau mondial et couvre tous les
matches figurant au calendrier international des matches pour la période
allant du 1er septembre 2012, qui a vu le début des éliminatoires du
Mondial 2014 au 31 décembre 2014. En somme, au pire des cas, l’Algérie à
travers la Fédération de football empochera un pactole de plus de dix
millions de dollars (environ 8 millions d’euros) soit deux millions de
dollars de mieux que lors de l’édition de South Africa, en 2010. Cette
somme peut grossir dans le cas où les Verts passent un, voire plusieurs
tours. Il faut juste noter que le montant réservé aux indemnités
allouées aux clubs ayant des internationaux fera le bonheur des
employeurs européens de nos footballeurs.
L’EN étant formée à plus de 95% de joueurs expatriés. Aussi, il est
attendu que ce montant (70 millions de dollars) soit réparti sur les 736
joueurs qui animeront le tournoi final, soit une moyenne de 105 000
environ par acteur. Un montant auquel il faut ajouter l’enveloppe (100
millions de dollars) allouée aux clubs bénéficiaires du programme de
protection. Cela donnerait un total net de plus de 220 000 dollars par
joueur sélectionné. Cela doit faire la part belle aux clubs formant le
fameux G14 (devenu par la suite l’Association européenne des clubs)
englobant les plus puissants clubs en Europe qui, déjà en 2006, avait
exigé à l’instance de Sepp Blatter une indemnité de l’ordre de 860
millions d’euros.
C’est dire que la Fifa travaille l’intérêt des grandes puissances du
football européen à l’instar du Barça, le Real Madrid, le Bayern Munich,
Manchester United et d’autres encore, lesquels font partie, c’est vrai,
des principaux fournisseurs d’internationaux durant les compétitions
organisées sous l’égide de la Fifa.
M. B.

Categorie(s): sports

Auteur(s): M. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..