LE BONJOUR DU «SOIR»: Agir vite !

Lesoir; le Mardi 25 Decembre 2012
2

Par Maamar Farah
Les Maliens sont heureux : leur cher Nord, pris par la force et livré
aux hordes intégristes armées, va leur être restitué par la force. C'est
le seul langage que comprennent ces illuminés, fortement armés qui ont
investi des zones démilitarisées où ils terrorisent les populations.
Mais le vrai et le grand danger était de voir le pouvoir des
obscurantistes s'élargir et se renforcer avec l'arrivée massive de tous
les terroristes et autres mercenaires activant actuellement en Syrie.
C'est avec une grande satisfaction que la petite minorité d'Algériens
favorables à une intervention armée musclée au Nord-Mali, — dont je fais
partie — accueille la décision du Conseil de sécurité. Il y va de la vie
et de la sécurité de nos frères maliens, il y va de notre propre
sécurité. Heureusement que l'instance onusienne n'a pas suivi M. Medelci
dans ses errements diplomatico-philosophiques. Et maintenant, il faut
agir vite. L'Algérie n'a fait que retarder une opération nécessaire,
voire vitale, qui devait, en principe, se faire avec elle en tête du
peloton. Nous avons refusé d'y aller. Arrêtons, au moins, de mettre des
embûches sur le chemin de ceux qui veulent agir !
maamarfarah20@yahoo.fr
«Pour une fois, je suis d'accord avec toi, neveu ! C'est bien une
petite minorité qui est pour l'intervention militaire. La majorité est
pour... un relèvement du Smig !»
Tata Aldjia

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Tata Aldjia

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..