Le Bonjour du «Soir»: Draâ El Mizan (*)

Lesoir; le Jeudi 5 Decembre 2013
2

Par Maâmar Farah
Aux Etats-Unis, une société vient d'être condamnée pour corruption en
Algérie. Une autre, italienne et très connue celle-là, est au centre
d'une grosse affaire de corruption, toujours chez nous. Un responsable
de cette société a été arrêté et a livré les noms des corrompus à la
justice de son pays : il a cité Farid Bedjaoui qui agissait pour le
compte de Chakib Khelil et livré tous les détails sur les lieux des
réunions, les dates, les sommes, etc. Au Canada, il se pourrait qu'une
autre affaire de corruption, ayant pour théâtre l'Algérie, débouche sur
des arrestations. Partout, les corrupteurs sont arrêtés. Quant aux
corrompus, ils ne risquent absolument rien !
C'est que, là-bas, les deux bras de la balance symbolisant la justice
sont au même niveau, à un millionième de millimètre près ! Quant à ceux
de la justice algérienne, ils ont un grave problème ! L'un se trouve sur
la planète Mars et l'autre est au centre de la Terre ! Vous avez une
idée du temps qu'il faudra pour les rééquilibrer ! Le temps de liquider
toutes les richesses de ce pays et de faire du duo Chakib-Farid
l'exemple à suivre pour les générations futures !
maamarfarah20@yahoo.fr
(*) Le bras de la balance

Categorie(s): actualités

Auteur(s): (*) Le bras de la balance

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..