LE BONJOUR DU «SOIR»: Vieille Algérie et jeune France

Lesoir; le Lundi 24 Decembre 2012
2

Par Maamar Farah
Tab Djenanou a dit qu'il était temps de céder le flambeau aux jeunes
générations. Mais lui et tous les cheveux blancs du gouvernement
restent. A croire qu'il s'adressait au RCD et au FFS puisque les patrons
historiques de ces deux partis viennent de rendre le tablier. Et, pour
ceux qui ne veulent pas suivre l'exemple de Saïd Sadi et Aït Ahmed, on
invente une nouvelle manière d'ouvrir la porte, pas très protocolaire.
Méthode dite de redressement. Il y avait Goudjil et Kara pour déloger
Belkhadem. Il y a Guidoum pour chasser Ouyahia... Vous savez à quoi je
rêve ? A un redressement du gouvernement par les jeunes cadres ! Quand
nos ministres se sont mélangés à leurs homologues français, j'avais
l'impression que le pays jeune était plutôt celui d'en face...
maamarfarah20@yahoo.fr
«J'ai pleuré quand j'ai su que les monstres du désert ont amputé un
jeune homme au Nord- Mali ! Ça lui fera une belle jambe de savoir que le
MNLA s'est arrangé avec Ansar...»
Tata Aldjia

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Tata Aldjia

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..