Le Bonjour du «Soir»: Y a qui, dans l'avion ?

Lesoir; le Jeudi 18 Decembre 2014
2

Par Maâmar Farah
M. F. : Monsieur, ce n'est pas de la curiosité malsaine, mais il y avait
qui dans l'avion médicalisé qui a atterri à Paris ?
Moustachu Sans Barbe : C'est de la curiosité! Et pire que malsaine ! Que
voulez-vous qu'il y ait dans un avion médicalisé ? Des patates ? Il y a
des équipements, un lit, des écrans pour suivre l'état du malade, de
l'oxygène, des trousses médicales, etc.
M. F. : Ce n'est pas encore de la curiosité mais, sur le lit, ou dans
l'un des sièges, il n'y avait personne ?
MSB : Bon sang ! Il y avait le personnel navigant !
M. F. : Oui, oui, bien sûr! Il n'y avait pas de..., de mal..., de malade
?
MSB : Pour le moment, le seul malade, c'est vous ! Vous imaginez des
choses ! Un avion, c'est fait pour voler et le nôtre, il vole bien, très
haut dans le ciel ! Au lieu de vous occuper de l'autre avion, non
médicalisé celui-là, qui a été kidnappé à Bruxelles, vous créez des
scenarii autour de notre aéronef !
M. F. : Le vôtre ?
MSB : Oui, absolument! Tous nos malades y ont accès ! Parfois, on enlève
les lits et on le prête à Sellal. Mais depuis qu'il fait des heures
supplémentaires à la Maison Blanche et à l'Élysée, on lui refile le
petit coucou...
M. F. : Excusez-moi ! Ce n'est pas de la curiosité, mais il y avait qui
dans l'avion ?
MSB : Tu veux le savoir ? Vraiment ? Il y avait Ouyahia, caché au milieu
des boyaux et des appareils médicaux !
M. F. : Ouyahia ?
MSB : Oui, on l'a envoyé pour un lavage de cerveau. Avec tous ces
anciens Premiers ministres qui se retournent contre nous (Hamrouche,
Ghozali, Benbitour, Benflis, Belkhadem), il fallait agir vite !
M. F. : Ouyahia ? On l'avait oublié celui-là !
MSB : Nous, on n'oublie jamais qu'il est dans la maison ! La bonne,
pas... la médicalisée !
farahmadaure@gmail.com

Categorie(s): actualités

Auteur(s): farahmadaure@gmail.com

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..