Le coup de bill’art du Soir: L’an de grâce 2013

Lesoir; le Mercredi 26 Decembre 2012
2

Par Kader Bakou
D’où vient l’expression «l’an de grâce» ? La fin du monde était
prévue pour l’an 1000. L'an 1000 aurait constitué la fin d'un «règne de
mille ans» du Christ et des martyrs, selon certaines interprétations du
livre de l'Apocalypse (chrétien). A l’époque, les tenants du
millénarisme pensaient que le règne de Jésus-Christ devait prendre fin
au passage de l'an mille. Pour d’autres, c'est plutôt en 1033, soit 1
000 ans après la mort de Jésus-Christ. Mais l’apocalypse n’a pas eu lieu
ni en l’an 1000 ni trente-trois ans plus tard. Alors toutes les années
venant après ces deux dates «fatidiques» sont devenues des ans de grâce,
de survie à cette «apocalypse». Le monde a, en réalité, survécu à
quantité d’autres «fin du monde». La Mission interministérielle
française de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires a
comptabilisé 183 annonces de fin du monde. En voici une sélection :
An 70 après Jésus-Christ : pour de nombreux chrétiens, la prise
de Jérusalem et la destruction du Temple annonçaient la fin du monde, ni
plus ni moins.
1533 : en Allemagne, Michael Stifel, un mathématicien adepte du
théologien allemand Martin Luther, annonce la fin du monde pour le 19
octobre 1533, créant une hystérie collective.
1874 : cette date est celle de la première annonce de la fin du
monde par les Témoins de Jéhovah, qui prédiront la fin du monde aussi en
1914 et 1975 (entre autres dates).
1999 : certains lecteurs de Nostradamus, célèbre apothicaire du
XVIe siècle, croyaient que ses textes laissaient présager la fin du
monde, le 9 septembre 1999.
L'an 2000 : à l'aube du troisième millénaire, les craintes
millénaristes se réveillent, comme lors du passage de l'an mille.
La prochaine apocalypse est prévue en 2060. En effet, selon les calculs
d'Isaac Newton (1643-1727), cette date pourrait bien être celle de la
fin du monde. Le célèbre physicien, père de la mécanique classique, se
fonde aussi sur le Livre de Daniel dans l'Ancien Testament pour faire
ses prédictions. En attendant, les milliards de survivants de la fin du
monde du 21 décembre 2012 s’apprêtent à célébrer l’an de grâce 2013 !

K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Categorie(s): culture

Auteur(s): bakoukader@yahoo.fr

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..