LE SOIR DU CENTRE

Lesoir; le Mardi 25 Decembre 2012
2

KHEMIS MILIANA
Le groupe des agresseurs de l’autoroute sous les verrous
Ce sont pas moins de cinq usagers de l’autoroute qui ont été
victimes des attaques d’un groupe de malfrats durant la semaine écoulée,
attaques perpétrées de nuit au niveau de l’échangeur de Khemis Miliana
ou sur la RN 18 en direction d’Aïn Soltane, la commune voisine, à l’Est.
La dernière agression en date a eu lieu mercredi dernier, à la nuit
tombée, au niveau de la pénétrante vers Khemis Miliana. Un jeune homme
qui descendait d’un car de grandes lignes a été pris à partie par le
groupe en question, alors qu’il était attendu par un ami, en voiture,
garé non loin de l’endroit, mais qui n’a pu intervenir craignant d’être
agressé à son tour. Sous la menace d’armes blanches, des sabres de
fabrication artisanale et autres machettes, le jeune homme a été délesté
de son téléphone et de 2 000 DA qu’il avait sur lui, après quoi, il a
reçu un coup de sabre le blessant gravement au bras. Après le dépôt de
plaintes au niveau de la brigade de gendarmerie de Khemis Miliana, les
agents de sécurité ont organisé des planques dans les endroits ciblés
durant des nuits entières. La surveillance des endroits où les malfrats
perpétraient leurs attaques ne fut pas vaine. En effet, jeudi dernier,
vers 21h, un usager de la route s’était arrêté pour satisfaire un besoin
urgent, et c’est à ce moment que les cinq membres du groupe, tapis dans
l’ombre, se sont attaqués à lui, ignorant que les gendarmes leur avaient
tendu une embuscade. Pris en flagrant délit d’agression à main armée,
les membres du groupe en état d’ébriété ont été arrêtés. Conduits à la
brigade et interrogés, il s’est avéré que le chef du groupe est un
repris de justice notoire qui avait déjà été condamné et a purgé une
peine d’emprisonnement. Mais sa peine a été écourtée par une mesure de
grâce, le 5 juillet dernier, une mesure certainement pas méritée puis
qu’il n’a rien trouvé de mieux à faire que de constituer une association
de malfaiteurs pour terroriser les honnêtes citoyens à coups de sabre et
autres armes blanches. Ceci pose tout le problème de la récidive qui ne
fait qu’accroître la courbe de criminalité au lieu de l’infléchir. Ce
groupe a été déféré au parquet dimanche. Le procureur de la République,
après audition, a placé les mis en cause sous mandat de dépôt. Une autre
question se pose aussi. Une autoroute, c’est bien mais elle serait
encore plus rentable si les aires de stationnement et de repos avaient
été installées. Le ministère des Travaux publics qui avait promis la
mise en place de ces installations est interpellé.
Karim O.

Categorie(s): régions

Auteur(s): Karim O.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..