Le Soir du Centre: APW de Béjaïa Le FFS perd le contrôle total de l’Assemblée

Lesoir; le Dimanche 21 Decembre 2014
2

Après avoir bloqué à deux reprises la séance ordinaire de l’APW en
l’espace d’une semaine, la première fois, pour rappel, le 8 décembre
passé, par le boycott de la réunion ensuite en rejetant, dimanche
dernier, l’ordre du jour, devant le «refus» du président de l’APW
d’accéder à sa demande de renouvellement de l’exécutif de l’APW et la
restructuration des commissions permanentes, forte de sa nouvelle
majorité, l’opposition fermement déterminée à se faire entendre, a
décidé de passer à l’acte en procédant à la concrétisation de l’une de
ses revendications à travers la réorganisation des commissions.
En attendant le renouvellement de l’exécutif qui interviendrait lors
d’une prochaine session extraordinaire fort probablement avant la fin de
l’année, indique une source proche de l’APW, la nouvelle majorité à l’APW,
constituée du RCD, du FLN, du RND et du forum socialiste a déjà remanié
trois commissions lors d’une rencontre observée jeudi en présence d’un
huissier de justice en application des articles 26, 34 et 37 du
règlement intérieur de l’Assemblée.
La première commission à basculer entre les mains de l’opposition est
celle chargée de l’aménagement.
Elle est désormais présidée par Boukendoul Abderahmane, un élu du RND en
remplacement de l’élu FFS Boualem Mimouni.
Un autre élu de l’ancienne majorité FFS, M. Boukouba, est remplacé à son
tour par un élu du FLN, Omar Oumbiche à la tête de la commission des
technologies et de l'information et la communication (TIC). Rabah Hedjal,
un élu du RCD pour sa part dirigera la commission finance à la place de
M. Hamitouche, un autre élu du FFS. La commission jeunesse et culture,
dirigée jusque-là par Mohand Sadek Kheladi, devrait basculer aussi entre
les mains de l’opposition à l’issue d'une autre séance de travail
programmée pour aujourd’hui, a-t-on appris d’une source proche de
l’opposition.
Quant à la présidence de la commission santé, n’ayant pas réussi à se
départager lors de la réunion de jeudi, les élus ont renvoyé la question
à la plénière de l'Assemblée pour se prononcer lors de la prochaine
session.
La date de cette prochaine session sera vraisemblablement décidée
aujourd’hui lors de la rencontre avec les différents chefs de groupe de
l’APW convoquée par son président, Mohamed Bettache. L’une des
revendications majeures de l’opposition liée au remplacement de
l’ensemble de l’exécutif de l’APW soutenue avec force lors de la
dernière séance ordinaire bloquée figure également au menu des
discussions de la réunion des chefs de groupe et le P/APW.
Avec la restructuration des commissions permanentes et le changement
très probable des vice-présidents dans les tout prochains jours, le FFS
perdra ainsi le contrôle total de l’Assemblée.
En imposant cette nouvelle restructuration, le groupe majoritaire compte
donner un nouveau souffle à l’APW, caractérisée depuis son installation
par «le dysfonctionnement et l'inertie», lui a-t-on reproché.
A. Kersani



BOUMERDÈS
Le tourisme fait oublier le terrorisme
L’arrière-pays de la wilaya de Boumerdès, occupé, il n’y a pas si
longtemps par l’installation des casemates des terroristes du GSPC puis
d’Aqmi, est récupéré pour être versé, après sa mise en valeur, au
tourisme vert. Une manière d’attirer des citoyens à la recherche de dose
de l’adrénaline, mais à la recherche aussi de coins de verdure et de
tranquillité retrouvée.
Plus sérieusement rien n’empêche Nor Zoulim, le directeur du Tourisme de
la wilaya de réussir dans cette mission à classer dans le développement
durable de la région. Après avoir mis dans le bon sens le développement
du tourisme balnéaire dans la région de Boumerdès en ouvrant de grandes
perspectives d’investissements lourds, la Direction du tourisme de la
wilaya de Boumerdès met également dans une dynamique positive le
développement du tourisme vert, de montagne et de la découverte des
produits du terroir.
Zoulim a d’ores et déjà identifié des sous-régions montagneuses ciblées
par cette perspective. A Aït Amrane, un circuit touristique est
programmé sur les rives du barrage de la localité, barrage situé,
rappelons-le, en contrebas de la forêt El Kalaâ.
Plus loin, sur les hauteurs de Ammal, la source thermale de hammam Tlath
sera valorisée par des aménagements touristiques. La forêt d’El Hamiz
dans la commune de Laârbatache, à l’ouest de la wilaya, sera également
ouverte aux touristes sitôt les aménagements terminés. Selon le
directeur du tourisme, 19 milliards de centimes seront consacrés à la
réalisation de ces projets.
Ce programme de développement du tourisme vert englobe également
d’autres sous-régions. En effet, il est prévu de créer un parcours
touristique dans le magnifique site de la forêt d’Assouaf, sur les
hauteurs de Dellys, à l’est de la wilaya. Le fameux mont de Sidi-Ali-Bounab
dans la commune de Laâziv n’est pas oublié.
Un circuit touristique sera aménagé à Iwariachen, dans le versant sud de
la montagne, jadis citadelle imprenable du GSPC puis d’Aqmi. Deux autres
forêts de Laârbatache et du mont Bouzegza sont aussi inscrites dans ce
programme.
Des aménagements sont prévus pour installer, à court terme, des
commodités et des constructions légères versées à la restauration,
l’artisanat et autres prestations de loisirs. En parallèle, des études
sont en cours pour transformer ces 8 sites disséminés dans les zones
montagneuses ou sur le piémont en Zest (zone d’expansion des sites
touristiques). Zoulim fait également le travail d’explication en
direction des autorités locales, des acteurs dans le monde du tourisme
et de la société civile pour les impliquer davantage dans ce programme.
Des journées d’études ont été organisées à cet effet. 8 wilayas ont
participé à cette réflexion sur le développement du tourisme de
montagne.
De leur côté, des artisans et des associations de plusieurs régions du
pays ont envahi le Centre culturel islamique de la ville de Boumerdès où
a été organisée cette grande activité.
Les uns sont venus exposer les produits du terroir comme le bernous ou
la kachabia de Bou-Saâda, les autres comme cette association d’alpinisme
de Tizi Ouzou, ont participé pour convaincre les visiteurs sur les
bienfaits du tourisme pédestre dans la montagne.
De son côté, le Cneru a animé à l’intention des étudiants de l’Institut
national spécialisé de la formation professionnelle (hôtellerie
tourisme) d’El Karma (est de Boumerdès) des ateliers sur l’aménagement
des espaces touristiques. Il est indéniable que le projet de Zoulim a
une utilité sociale et économique pour les populations des localités de
l’arrière-pays et a aussi une dimension politique puisqu’il (le projet)
permet à l’Etat de se réapproprier des espaces désertés.
Abachi L.

Boumedfaâ (Aïn Defla)
Un véhicule dérape : 3 morts et 2 blessés graves
La circulation routière continue à faucher des vies humaines et allonger
la liste déjà très longue des blessés dont certains porteront des
séquelles à vie avec des handicaps plus ou moins lourds, pour eux-mêmes,
leurs proches et la société.
Le dernier de ces drames dont la route est le théâtre, dans la wilaya de
Aïn Defla, a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, à 22h 20 sur la
RN 4, sur le territoire de la commune de Boumedfaâ, à la sortie
nord-ouest au lieudit Enn Nessissa.
En effet un véhicule léger, une Logan louée auprès d’une agence
installée à Aïn Defla, avec à bord 5 personnes a dérapé et est allé
percuter de plein fouet un arbre.
Le conducteur et son passager de droite sont morts sur le coup. Les 3
autres passagers assis à l’arrière sont grièvement blessés. Après avoir
désincarcéré les victimes du véhicule, les éléments de la Protection
civile de l’unité locale les ont évacuées à la polyclinique de la ville
pour des soins d’urgence avant de les transférer à l’hôpital Farès-Yahia
de Miliana.
Tandis que les deux personnes blessées ont été admises au service des
soins intensifs pour traumatismes graves, dans un état comateux, les
dépouilles des trois jeunes décédés, âgés de 21, 22, et 23 ans,
originaires de Aïn Defla et d’El-Attaf, ont été déposées à la morgue du
même hôpital.
La brigade locale de la gendarmerie a ouvert une enquête pour déterminer
et préciser les causes de ce terrible accident.
Karim O.

Categorie(s): régions

Auteur(s): Karim O.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..