PARENTS

Lesoir; le Mercredi 4 Decembre 2013
2

A quel âge se vit le complexe d’œdipe ?
C’est entre 3 et 5 ans que l’on pourrait observer ce complexe. Il
s’évapore dès 6 ou 7 ans. A la puberté, le complexe d’œdipe serait
réactivé. L’adolescent réagit alors en prenant de la distance par
rapport à ses parents afin de ne pas y être confronté de manière trop
brutale.
Complexe d’œdipe, comment réagir ?
Le rôle des parents est essentiel. Pour que l’enfant refoule son œdipe,
les parents doivent l’aider. Quand un petit garçon veut dormir dans le
lit avec sa maman et en chasser son papa, c’est aux parents de dire
«non, ce n’est pas possible, une femme dort avec son mari». Quand une
petite fille dit à son papa : «Plus tard, je me marierai avec toi»,
c’est aux parents de dire : «Non, ton papa a déjà une femme. Il ne
pourra jamais se marier avec toi. Toi, tu trouveras un mari rien que
pour toi...» Ces réactions parentales sont des tuteurs de développement
pour l’enfant. Si les parents ne fixent pas ces règles, ces limites,
l’enfant peut avoir le sentiment que son désir est maître. Au lieu de le
refouler et de se construire, il se construira sans limites sur ses
désirs, ce qui risque de devenir pathologique...
A savoir
Il n’a jamais été possible de concevoir une étude scientifique
permettant d’objectiver l’existence du complexe d’œdipe. Ce complexe
garde donc sa nature spéculative. Protéger l’intimité des couples et
l’interdire à l’enfant reste néanmoins une pratique saine approuvée par
tous les psychothérapeutes.

Categorie(s): femme magazine

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..