Revendications des intendants: Une commission ad hoc installée chez Benghebrit

Lesoir; le Jeudi 18 Decembre 2014
2

Le ministère de l’Education nationale a annoncé
l’installation d’une commission ad hoc interministérielle afin
d’élaborer un cadre réglementaire pour la prise en charge des
revendications du corps d’intendance. Un «non-événement» souligne Sadek
Dziri, président de l’Unpef, le syndicat auquel la commission des
intendants est affiliée. Selon le syndicaliste la tutelle doit associer
le partenaire social dans la prise de décisions.

Salima Akkouche - Alger (Le Soir)
Les intendants ont-ils obtenu gain de cause ? Le ministère de
l’Education nationale a annoncé hier via un communiqué l’installation
d’une commission ad hoc interministérielle qui sera chargée d’élaborer
le cadre réglementaire pour la prise en charge de la revendication du
corps d’intendance.
Cette commission est composée d’experts du ministère des Finances, de la
direction générale de la Fonction publique et du ministère de
l’Education nationale.
C’est ce qu’a souligné le département de Benghebrit qui a également
annoncé qu’une seconde session des examens professionnels est programmée
au profit de ce corps, en fonction des postes budgétaires ouverts.
Cette annonce n’a pas d’effet, cependant, sur le mouvement de
protestation des intendants, affiliés à l’Union nationale des personnels
de l’éducation et de la formation (Unpef). La grève se poursuit, affirme
Sadek Dziri, président de l’Unpef. Selon lui, le ministère de
l’Education nationale doit inviter aussi les intendants pour discuter de
ces décisions et un PV doit être signé entre les deux parties. «Nous
sommes un partenaire social et la tutelle ne doit pas utiliser les
médias pour annoncer des mesures nous concernant, elle doit nous
associer aux discussions», a souligné Sadek Dziri. De ce fait, l’annonce
du ministère de la tutelle est un «non-événement et la grève se
poursuit», selon lui.
En grève depuis le 8 septembre dernier, les intendants exigent la prime
de l’indemnité d’expérience pédagogique, la prime de responsabilité et
de caisse, l’intégration des deux corps ASE (adjoint du service
économique) et ASEP (adjoint du service économique principal) au grade
de sous-intendants et la révision de l’arrêté 829 qui définit les
prérogatives et fonctions des intendants.
S. A.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): S. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..