SELON KARIM DJOUDI: Il est désormais plus simple d’ouvrir un compte bancaire et avoir un crédit

Lesoir; le Jeudi 27 Decembre 2012
2

Dans un entretien accordé au quotidien El Moudjahid, le ministre des Finances, Karim Djoudi, a indiqué que les «nouvelles procédures en matière d’ouverture de comptes bancaires et d’octroi des crédits sont déjà opérationnelles ».
Il s’agit, a-t-il expliqué, de «mécanismes qui ont été introduits pour apporter plus de facilitations au citoyen dans sa relation avec la banque (…) avec la réduction du nombre des documents exigés à l’ouverture d’un compte de dépôt pour effectuer des transactions bancaires et aussi en termes d’ouverture de dossiers de crédits». Selon le ministre, il y a nécessité pour les agences et pour les banques d’«instaurer une transparence en matière d’ouverture et de fermeture des comptes.». Et de préciser : «L’opération a été bien préparée et se poursuit sur le plan de la formation du personnel.» Evoquant, par ailleurs, la loi de finances pour 2013, M. Djoudi a rappelé qu’elle a été «élaborée dans un contexte international de crise et d’incertitudes sur les marchés pétroliers». Et ce, avant de souligner ses objectifs : «Réaliser et clôturer le programme d’équipement 2010-2014 tout en garantissant le pouvoir d’achat des populations.» Ce faisant, M. Djoudi a estimé que le texte de loi, qui sera signé en fin de semaine, est une «bonne combinaison entre les risques potentiels de crise sur le marché international et la nécessité pour nous d’être prudents en matière de gestion des équilibres externes et aussi de continuer notre programme d’équipement pour tirer la croissance, créer de l’emploi tout en assurant les transferts sociaux pour les populations qui en ont besoin». Sur un autre plan, le ministre des Finances a évoqué la loi sur le règlement budgétaire adoptée récemment par l’APN. «Elle vient après 27 ans d’absence, ce qui nous permet d’avoir une tradition en matière de contrôle par les assemblées élues, de l’exécution du budget. Chose qui contribue à plus de transparence et une meilleure efficacité dans les dépenses publiques», a-t-il conclu.
L. H.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): L. H.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..