TRANSFERTS SOCIAUX: Plus de 100 milliards de dinars en 2012

Lesoir; le Mardi 25 Decembre 2012
2

Les crédits ou transferts sociaux, au titre de la politique sociale de l’Etat, ont représenté approximativement plus de 100 milliards de dinars en 2012. C’est ce que la ministre de la Solidarité, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Souad Bendjaballah a indiqué, hier, en présence des cadres centraux et locaux de son secteur, les responsables des agences déconcentrées (Agence de développement social et Agence nationale de gestion du microcrédit) ainsi que des représentants de l’UGTA et du Snapap. Ces transferts portent ainsi sur l’allocation forfaitaire de solidarité (AFS) pour 35,3 milliards de dinars, les microcrédits pour 6,5 milliards de dinars, la prime d’insertion des diplômés (PID) pour 9,6 milliards de dinars, le dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIS) pour 38,5 milliards de dinars, ainsi que les pensions d’handicaps pour 11, 4 milliards de dinars et la gratuité du transport (du Sud vers le Nord du pays) pour 230 millions de dinars. Outre les 20,1 milliards de dinars de budget de fonctionnement et les 2,45 milliards de dinars d’autorisations de programme, l’on indique également que les crédits engagés dans le cadre du Fonds spécial de la solidarité ont été de l’ordre de 3,2 milliards de dinars. Ces crédits sont répartis entre le transport des démunis malades du Sud vers le Nord pour 50 millions de dinars, le transport des étudiants du Sud vers le Nord pour 61 millions de dinars, les séjours solidaires (455 millions de dinars), l’opération Couffin du Ramadan (1,7 milliard de dinars) et l’urgence sociale (976 millions de dinars). A ce sujet, Mme Bendjaballah a invité les participants à formuler des propositions «concrètes et immédiates», permettant un transfert plus fluide des aides sociales à terme échu, une meilleure communication intra-sectorielle afin d’«éviter le cloisonnement, la démultiplication des rapports, les instructions mal comprises ou mal formulées», ainsi qu’une plus grande célérité et écoute, en coordination avec les autorités et élus locaux.
C. B.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): C. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..