Transport maritime: Vers l’ouverture de lignes inter-ports

Lesoir; le Mercredi 4 Decembre 2013
2

Des lignes de transport maritime seront créées le
long du littoral national, a indiqué hier le ministre du secteur.
Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir)
Des navettes relieront en premier Alger, Boumerdès et Tipasa, avant
d’être déployées sur d’autres ports du pays, dira Amar Ghoul, lors d’une
conférence de presse organisée au Palais des nations Club-des-Pins, en
marge des Grandes Assises nationales des Transports.
Des prestations à l’étude, au niveau d’un atelier, qui se feront sur la
base de «la complémentarité» avec les autres modes de transports,
indique-t-il mais tout en veillant à préserver la «rentabilité» des
opérateurs intéressés, relève M. Ghoul, notamment lors des mauvaises
conditions climatiques.
Outre la révision du cadre réglementaire, des formules «incitatives»
sont envisagées au profit des investisseurs publics ou privés, indique
le ministre des Transports, qui n’écarte pas le recours à «la subvention
à un certain niveau». Ce qui s’inscrit également dans le cadre de la
dynamique de coopération et de partenariat, impulsée au niveau de la
Méditerranée occidentale.
Ainsi, Amar Ghoul évoque la création de sociétés mixtes
d’investissements, selon le concept «gagnant-gagnant» , et le
développement d’«autoroutes maritimes».
Pour 30% de parts de marché dans le transport de marchandises
Ce qui permettra également de consolider la part de marché dérisoire du
pavillon national dans le domaine du transport maritime des
marchandises, estimée seulement à 3%. A ce propos, Amar Ghoul évoque
l’objectif d’atteindre à moyen terme une part de 20 à 30%.
Dans cette perspective, le ministre des Transports évoque le projet de
réalisation d’un grand port algérien, à vocation méditerranéenne et
devant constituer un «hub», une plateforme portuaire inter-continentale.
Concernant le renouvellement de la flotte maritime, Amar Ghoul a fait
état de l’acquisition de 27 nouveaux navires dont 25 dédiés au transport
des marchandises et deux pour les voyageurs (chacun d’une capacité de
plus de 2 000 passagers).
Des mesures incitatives étant à l’étude, relève-t-il, tout en rassurant
sur l’aboutissement de ce projet.
Le processus d’acquisition «est en cours» et le premier navire devrait
être réceptionné en février 2014, indique M. Ghoul. Certes, ce processus
dépend du respect de la réglementation en vigueur, précise-t-il, tout en
assurant de la volonté de «faciliter» en insistant sur la nécessité de
«bien maîtriser» et la prestation et le choix des constructeurs.
A charge cependant que ces projets puissent être concrétisés
effectivement et ne pas être seulement des effets d’annonces.
C. B.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): C. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..