Voyage culinaire: Chribet ettork

Lesoir; le Samedi 20 Decembre 2014
2

Par H. Belkadi
Dans le numéro de notre voyage culinaire de cette semaine, nous allons
déguster une recette qui nous vient d’un chef improvisé. Il a bien voulu
nous livrer le secret de sa soupe qu’il connaît par cœur et qu’il garde
jalousement.
Lui c’est ammi Alliouet, un sexagénaire natif de Dzaïr el qdima, qui
nourrit une grande passion pour la pêche à la canne. Il nous raconte
avec une nostalgie profonde comment il a découvert la mer et la pêche
aux côtés de ses aînés qui l’ont initié à la pratique de ce qu’il
considère comme la plus belle chose au monde. Depuis son plus jeune âge,
il ne se passe pas un seul week-end sans qu’il se lève aux aurores et se
dirige vers son lieu de prédilection, ne revenant chez lui qu’au soleil
couchant.
Son butin enveloppé soigneusement dans du papier journal et enfoui dans
sa petite besace en skaï noir, il rentrait à la maison tout fier et
heureux de sa journée qui aura été fructueuse. Fidèle à son rituel, il
se dirige vers la cuisine et se met aussitôt au travail ne montrant
aucun signe de fatigue malgré son âge avancé et la journée assez
fastidieuse qu’il venait de passer au bord de la mer.
Ainsi, ce vieil homme prenait son vieux tablier de cuisine qu’il pliait
en deux et nouait autour de sa petite taille fine. Il sortait alors sa
récolte et commençait par examiner les poissons qu’il avait pêchés. Il
se mettait à les trier un à un, en réservant une partie pour le repas
qu’il allait cuisiner. Ensuite, il prenait des ustensiles du placard et
les remplissait chacun d’une bonne poignée de ses poissons dont il
connaissait chacun le nom.
Il appelait alors sa femme qui n’avait ni le droit de pénétrer dans la
cuisine avant qu’il ne le lui demande ni celui de regard sur sa recette.
Elle préparait le pain au four qui allait accompagner la fameuse soupe
de poisson.

La recette

Ingrédients :
- 1 kg de mélange de petits poissons
- un merlan ou autre
- 2 oignons secs
- 1 poignée de petits pois
- 4 gousses d’ail
- ½ verre d’huile végétale
- ½ c. à c. de poivre noir
- 1 c. à c. de sel fin
- 4 piments de Cayenne (felfel gnaoua)
- 1 petit sachet de safran
- 1 c. à s. de riz étuvé
- 1 litre et demi d’eau claire

Préparation :
Ecailler et nettoyer le poisson puis le couper grossièrement en
morceaux. Dans un récipient à fond épais, faire revenir les morceaux de
poisson dans l’huile bien chaude avec les oignons émincés et l’ail
écrasé. Ajouter les piments de Cayenne pulvérisés, le safran dilué dans
un verre d’eau, le sel et le poivre. Ajouter les tomates lavées et
coupées en quatre. Augmenter le feu et laisser prendre tous les
ingrédients en remuant à l’aide d’une cuillère en bois de temps à autre
pour que le mélange ne brûle pas. Mouiller avec l’eau tiédie et diminuer
le feu. Couvrir la marmite et laisser cuire pendant quelques minutes.
Plonger le merlan et laisser cuire pendant 10 minutes supplémentaires.

Retirer le merlan, l’étêter puis remettre la tête dans la soupe.
Mixer le tout. Après ébullition, ajouter le riz préalablement cuit et
les petits pois. Ajouter de l’eau si le bouillon est trop épais,
rectifier l’assaisonnement et finir la cuisson. Lorsque le riz et les
petits pois sont cuits, émietter le merlan et l’ajouter à la soupe.
Servir la soupe bien chaude avec un filet de citron.
On peut accompagner cette entrée chaude d’un pain fait maison (khobz
eddar).

Categorie(s): soirmagazine

Auteur(s): Préparation :

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..