Actualité, Le président de l’UMP exclut le repentir

Liberte; le Lundi 15 Janvier 2007
3

Dans son discours d'investiture, Nicolas Sarkozy a évoqué à deux reprises l'Algérie. La première fois en évoquant son récent pèlerinage au monastère de Tibhirine où il a pu lire le testament prémonitoire d'un des sept religieux dans lequel il s'adressait à son futur assassin du GIA dans le langage de la fraternité. La deuxième référence a trait au passé colonial de la France. M. Sarkozy a estimé que les “Français des colonies n'étaient pas des exploiteurs” et qu’“ils n'ont pas à se repentir”.R. N.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..