Actualité, Vaste opération de ratissage à Aïn El-Hammam

Liberte; le Jeudi 15 Fevrier 2007
3

Après les attentats à la voiture piégée dont ont fait l’objet, avant-hier, la sûreté urbaine de la daïra de Mekla et la caserne de la BMPJ de Draâ Ben Khedda, les services de sécurité, tous corps confondus, ont investi le terrain avec comme mission la traque des criminels du GSPC, affilié depuis quelques semaines à l’organisation Al-Qaïda d’Oussama Ben Laden.C’est une véritable toile d’araignée qui vient de se dresser dans toute la région de Kabylie, et particulièrement dans la wilaya de Tizi Ouzou où plusieurs barrages de l’ANP, de gendarmerie, de la BMPJ et même de la police communale sont installés sur chaque tronçon routier. Dans la région de Aïn El-Hammam, c’est une grande opération de ratissage qui vient d’être lancée depuis hier vers 10h. Des hélicoptères de combat, des milliers de soldats équipés de matériel sophistiqué ont été mobilisés. Tantôt des rafales, tantôt des tirs sporadiques et des bombardements ont été entendus durant toute la journée d’hier.La mission semble toutefois des plus difficiles, affirme une source au fait de la chose sécuritaire, tant le relief est très accidenté par endroits. Les nouvelles recrues en grand nombre de la région, qui ne sont pas encore identifiées, peuvent facilement s’échapper des mailles des services de sécurité. Ce qui complique davantage la mission de l’ANP et des autres services de sécurité qui procèdent pourtant à un contrôle systématique au  niveau de chaque barrage.SAMIR LESLOUS

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..