Affaire des 5 kg de cocaïne saisis à l’aéroport d’Alger, Le dealer de nationalité belge arrêté

Liberte; le Dimanche 18 Mars 2012
3

Les services des douanes et de la DGSN qui ont eu vent de cette affaire dès le  12 février avaient “attendu le retour du propriétaire pour passer  à l’action”.  Le procès  du dealer belge, dont la date n’a pas encore été fixée, mettra  certainement  la lumière sur  les ramifications  de ce réseau international de trafic de cocaïne.L’affaire de la valise contenant plus de 5 kg de cocaïne, interceptée à l’aéroport international d’Alger, vient d’être élucidée. Les services des douanes ainsi que les éléments de la DGSN, qui ont pris en main cette affaire depuis plus d’un mois, viennent de mettre fin à la cavale de l’un des éléments les plus actifs de ce réseau international de trafic de cocaïne. Ainsi, selon les informations dont nous disposons, D. R.-J., 60 ans, de nationalité belge, commerçant en Côte-d’Ivoire, a été arrêté le 14 mars, à 4h du matin à l’aéroport international Houari-Boumediene. Pour rappel, l’affaire remonte au 12 février écoulé, lorsque les services des douanes avaient découvert une valise abandonnée, contenant plus de 5 kg de cocaïne. “Cette marchandise”, venant d’Istanbul, devait transiter par Alger pour être acheminée ensuite sur Dakar, au Sénégal, où elle devait être écoulée. Son propriétaire a pris le vol venant d’Istanbul vers Dakar via Alger. “Ce dernier a laissé ses bagages à l’aéroport”, nous a indiqué une source bien informée qui a souligné que “le même bagage abandonné à Alger a été envoyé, par erreur, vers Dubaï, le 19 février”. Selon les mêmes informations, le propriétaire de la valise “devait rentrer sur Alger le 25 février pour récupérer ses bagages, mais en vain”. Les services des douanes et de la DGSN, qui ont eu vent de cette affaire dès le 12 février, “avaient attendu le retour du propriétaire pour passer à l’action”. Le 14 du mois en cours, D. R.-J. rentre sur Alger, en prenant le même vol AH 3019 (Istanbul-Dakar via Alger) qui devait atterrir à 4h du matin à Alger. À l’aéroport, les éléments de la DGSN, poursuit encore notre source, “ont filé le propriétaire” qui, aussitôt à Alger, “se dirigeait vers le service des bagages pour réclamer sa valise perdue le 12 février”. “Le dealer, qui réclamait sa valise, avait donné des informations exactes concernant la valise contenant la cocaïne”, précise notre source, qui a ajouté que “quelques minutes après, le trafiquant a été arrêté”. Transféré vers la sûreté de Dar El-Beïda, il est écroué à la maison d’arrêt d’El-Harrach en attendant son procès, a encore souligné notre source.
M M

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..