Afin de sécuriser les quartiers, Opération de contrôle de police d’envergure à l’est d’Alger

Liberte; le Mercredi 14 Fevrier 2007
3

Dans un communiqué rendu public, hier, la sûreté de la wilaya d’Alger fait part d’une descente de police, lundi, dans les quartiers “chauds” de l’est d’Alger, qui s’est soldée par le contrôle de 490 suspects. Parmi eux, 11 sont susceptibles de poursuites judiciaires, 2 ont été arrêtés en possession de drogue, 2 autres pour port d’armes blanches prohibées et 7 clandestins africains. Ce genre d’opérations, qui seront suivies par d’autres, a vu la mobilisation d’importants moyens humains et matériels. Ont participé à cette descente des éléments de la Police judiciaire des membres de la sécurité publique du commissariat central, ceux de la sûreté urbaine de Dar El-Beïda et de Rouiba. Seize barrages de contrôle momentanés ont été mis en place pour la circonstance. Selon le chef de sûreté adjoint de la wilaya d’Alger M. Benaïmi, ce contrôle inopiné a été bien accueilli par les habitants de la région qui ont émis le souhait de voir ce genre d’initiatives se multiplier pour sécuriser leurs quartiers. Au niveau du commissariat central, on précise que ce genre de contrôle entre dans le cadre de la répression de la délinquance et la criminalité dans toutes ses formes. La machine sécuritaire enclenchée depuis quelques mois, à travers la présence de policiers en civil et en tenue dans les lieux publics et le durcissement des peines pour les auteurs d’agressions et de vol de portables ont abouti à une baisse du taux d’atteinte aux biens et aux personnes dans la capitale. C’est du moins ce qui ressort d’une premier bilan rendu public la semaine dernière par la sûreté de wilaya d’Alger.R. N.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..