AKBOU, Un gendarme tué et un autre blessé dans un accident de la circulation

Liberte; le Samedi 3 Mars 2012
3

Deux gendarmes motocyclistes de l’Escadron de sécurité routière (ESR) de Sidi-Aïch ont été victimes d’un accident tragique, jeudi, en début d’après-midi, au lieu-dit Taharacht, près d’Akbou, 65 kilomètres à l’ouest de Béjaïa. L’un d’eux, un sergent-chef, âgé de 37 ans, a rendu l’âme au cours de son évacuation par hélicoptère vers l’hôpital militaire de Constantine, tandis que l’autre, âgé de 29 ans, s’en est sorti avec des blessures plus ou moins graves des membres inférieurs. Le drame a eu lieu sur le tronçon de la RN26 reliant Béjaïa à Bouira via Akbou, lorsque trois éléments de la brigade motorisée de l’ESR de Sidi-Aïch effectuaient une opération routinière de contrôle et de régulation de la circulation sur le tronçon de la RN26, à quelques dizaines de mètres du carrefour de Taharacht, à l’entrée est de la ville d’Akbou. En effet, au moment où l’un des gendarmes procédait à la vérification d’une voiture de marque Citroën Saxo, un camion semi-remorque immatriculé à Sétif et roulant à vive allure, a heurté de plein fouet le véhicule léger qui faisait l’objet de contrôle, lequel renversera deux gendarmes sur le bas-côté de la chaussée. Transférées au service des urgences de l’hôpital d’Akbou, les deux victimes seront ensuite évacuées à Constantine par un hélicoptère de la Ve Région militaire. L’un d’eux rendra l’âme au cours de son évacuation. Ses obsèques sont prévues aujourd’hui, dans sa ville natale, Sougueur (Tiaret).Selon notre source, le deuxième gendarme blessé, originaire de la wilaya de Mascara, se trouve toujours sous surveillance médicale à l’hôpital militaire de Constantine, son état se santé étant hors de danger. À noter que le propriétaire de la Citroën Saxo a également été blessé légèrement.
KO

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..