Amar Ghoul à Sétif, “Les travaux seront achevés avant les délais prévus”

Liberte; le Dimanche 18 Fevrier 2007
3

Amar Ghoul, ministre des Travaux publics, était hier à Sétif où il a inspecté l’état d’avancement des travaux de l’autoroute Est-Ouest, qui débutera des limites de la wilaya de BBA jusqu’à la wilaya de Mila, sur une distance de 75 kilomètres. À cet effet, le ministre s’est dit satisfait des responsables locaux qui ont bouclé, à temps, les opérations d’expropriation et d’indemnisation estimées à 319, ainsi que la libération des contraintes liées aux réseaux de Sonelgaz, hydraulique et des P et T. “Je suis persuadé que les travaux seront achevés avant les délais prévus”, déclare-t-il. Dans ce sens, le ministre exhortera les responsables locaux d’établir une coordination avec les responsables des wilayas limitrophes, à savoir Mila, Béjaïa, M’sila, BBA, Batna et Biskra. “Il ne faut plus avoir l’esprit de douar, mais une vision nationale”, dit-il.Au cours de sa visite, le ministre des Travaux publics marquera une halte au niveau de la RN9 où il est question de la réalisation du dédoublement de la voie vers Béjaïa sur une distance de 40 kilomètres, ainsi que l’évitement nord-est de la RN5 vers la localité de Fermato. Il se rendra ensuite à la trémie de Bab Biskra, ouverte à la circulation depuis plus d’un mois. Ces deux réalisations permettront, d’une part, une meilleure fluidité de la circulation automobile et de désengorger le centre-ville de Sétif, d’autre part.S’agissant de la réhabilitation du réseau routier, une enveloppe financière de 12,5 milliards de dinars a été allouée pour la réhabilitation de l’ensemble du réseau routier sur une distance de 3 740 kilomètres entre routes nationales, chemins de wilaya et chemins communaux. En outre, il sera question de la réalisation de 9 grands ouvrages. Pour ce faire, Amar Ghoul a exhorté les responsables à accélérer les travaux et les achever avant la fin de l’année en cours car, selon lui, il y a urgence. “Je veux un travail de complémentarité et de cohérence totale entre les différents réseaux routiers et l’ensemble des évitements, chemins communaux et voiries urbaines. J’insiste particulièrement sur la plantation d’arbres et des échangeurs verts. Les DTP doivent créer leurs propres pépinières et recruter des agronomes et des paysagistes. Ce n’est plus secondaire. C’est vital”, martèlera le ministre.À propos des cinq maisons cantonnières programmées dans la wilaya de Sétif, ce dernier lancera : “J’en veux douze, judicieusement réparties et équipées de tous les moyens nécessaires. Le défi des prochaines années sera la maintenance. Cela préservera nos routes et créera des postes d’emploi.” Et d’ajouter : “J’insiste également sur la signalisation normatique.” Farid Benabid

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..